NOUVELLES
24/02/2013 08:02 EST | Actualisé 26/04/2013 05:12 EDT

Aéroports, écoles, santé: les coupes automatiques du 1er mars aux Etats-Unis

La Maison Blanche a publié dimanche une prévision détaillée, Etat par Etat, des conséquences des coupes automatiques qui doivent raboter les budgets de tous les ministères à partir de vendredi, à moins d'un accord de dernière minute au Congrès.

La défense devra réduire ses dépenses de 8% par rapport à son budget initial pour l'exercice fiscal 2013 (qui se termine le 30 septembre), et le reste du budget subira une baisse d'environ 5%.

+ DEFENSE: les 800.000 employés civils de la défense seraient mis au chômage partiel un jour par semaine, soit une baisse de salaire de 20% à partir de fin avril. La Marine réduira le nombre de jours en mer de ses navires de 30 à 35%. Le déploiement d'un second porte-avions dans le Golfe a lui déjà été annulé. Et la maintenance des bases et équipements militaires est déjà différée, forçant les sous-traitants de la défense à licencier.

Les militaires, en revanche, ne subiront aucune baisse de salaire.

+ EDUCATION: l'Etat fédéral réduirait ses aides pour l'équivalent de 10.000 emplois de professeurs dans le pays ainsi que 7.200 professeurs spécialisés pour les enfants handicapés et d'autres personnels de l'éducation. Le programme de scolarisation Head Start, destinés aux enfants pauvres de moins de cinq ans, serait éliminé pour 70.000 enfants, provoquant la suppression de 14.000 autres postes d'enseignants.

+ AEROPORTS: l'attente moyenne des étrangers arrivant aux Etats-Unis pour passer les formalités d'immigration dans les grands aéroports augmenterait de 30 à 50%, et pourrait dépasser 4 heures aux heures de pointe dans les plus grands aéroports comme Newark, John F. Kennedy à New York, Chicago et Los Angeles.

Les files d'attente aux contrôles de sécurité s'allongeraient de façon "significative", l'administration de la sécurité des transports (TSA) étant contrainte de mettre ses 50.000 employés au chômage partiel jusqu'à un jour par mois.

Le chômage partiel serait aussi imposé aux contrôleurs aériens, provoquant la fermeture de plus de 200 petits aéroports, selon l'administration fédérale de l'aviation (FAA).

+ RECHERCHE: gel ou annulation de projets de recherche; des centaines de subventions en moins; retard des autorisations de mise sur le marché de médicaments.

+ ALIMENTATION: les inspecteurs sanitaires conduiraient moins d'inspections alimentaires. L'administration a prévenu que les maladies liées aux contaminations pourraient être plus nombreuses, citant les cas récents de salmonelle dans le beurre de cacahouètes et la présence de la bactérie Escherichia Coli dans des épinards bio.

+ PARCS NATIONAUX: un grand nombre des 398 parcs naturels nationaux seraient fermés partiellement ou totalement.

ico/bdx