NOUVELLES
23/02/2013 05:14 EST | Actualisé 25/04/2013 05:12 EDT

Ski acro au Japon: l'or aux bosses pour Mikael Kingsbury et Audrey Robichaud

INAWASHIRO, Japon - Les Québécois Mikaël Kingsbury et Audrey Robichaud ont raflé les médailles d'or de l'épreuve des bosses, samedi, à Inawashiro, au Japon, dans le cadre de la Coupe du monde de ski acrobatique.

Leurs compatriotes canadiens Alex Bilodeau and Chloé Dufour-Lapointe ont enlevé les médailles de bronze.

Kingsbury a ainsi inscrit sa sixième victoire en huit épreuves cette saison.

«C’est une des pistes les plus difficiles au monde en raison de l’angle de la pente qui est plus abrupte et en plus, les conditions n’étaient pas excellentes, la neige était vraiment tapée, a indiqué Kingsbury. Nous étions quatre Canadiens sur six en super finale et les filles étaient trois, c’est bien de voir qu’on se démarque même quand c’est difficile.»

Il a obtenu un pointage de 23,41 points pour devancer l’Américain Bradley Wilson (23,31) par un peu plus d’un point. Le Rosemèrois Alexandre Bilodeau a complété le podium en récoltant 22,65 points. Marc-Antoine Gagnon, de Terrebonne, et Philippe Marquis, de Québec, étaient également de la Super finale et ils ont terminé respectivement quatrième et cinquième.

«Je dois admettre que je suis un peu déçu de cette troisième place, a indiqué Bilodeau sur son compte Twitter. Je dois m’ajuster au nouveau format de la compétition et je dois être plus constant dans la descente finale.»

Simon Pouliot-Cavanagh, de Québec, et Pascal-Olivier Gagné, de Pointe-aux-Trembles, se sont également qualifiés pour la finale en terminant respectivement 14e et 15e. Cédric Rochon, de St-Sauveur, n’a pas complété sa descente de qualifications.

Chez les dames, Robichaud, de Val-Bélair, a admis se plaire au pays du soleil levant alors qu’elle a signé la deuxième victoire de sa carrière en Coupe du monde — sa première était aussi survenue au Japon.

«Le Japon m’aime bien, je crois», a-t-elle lancé en riant. C’est vraiment plaisant de skier ici, mais celle-ci est encore plus significative pour moi parce que c’était en simple alors que l’an passé, c’était en duels.»

Pourtant, lorsqu’elle est arrivée en bas de la piste, l’athlète de 24 ans était un peu déçue parce qu’elle ne croyait pas avoir fait une bonne descente. <

«Je n’étais pas vraiment en contrôle dans le milieu du parcours, mais je dois avoir bien camouflé le tout, a-t-elle mentionné. J’étais la dernière à descendre et je n’avais aucune idée des résultats des autres filles, j’étais surprise et très contente quand j’ai vu que j’étais première.»

Robichaud (20,62) a terminé devant la Tchèque Nikola Sudova, qui a engrangé 20,33 points, et Chloé Dufour-Lapiointe, qui a obtenu 19,25 points. La sœur benjamine de Chloé, Justine, a pris le quatrième rang.

Maxime Dufour-Lapointe a pour sa part terminé au 19e échelon.

Dimanche, les bosseurs attaqueront de nouveau la piste d’Inawashiro pour une compétition de bosses en parallèles.