NOUVELLES
23/02/2013 01:10 EST | Actualisé 25/04/2013 05:12 EDT

Mondiaux-2013/Record pour Björgen, délivrance pour Cologna, sacre pour Bardal

Le palmarès de la Norvégienne Marit Björgen s'est enrichi d'un dixième titre mondial, synonyme de record, samedi grâce à sa victoire dans le skiathlon des Mondiaux-2013 dont l'édition masculine est revenue au Suisse Dario Cologna, enfin sacré champion du monde.

Comme attendu, la Norvège domine le rendez-vous de Val di Fiemme: samedi, elle a empoché cinq médailles sur six possibles en ski de fond, puis a vu Anders Bardal s'imposer dans le concours de saut à skis sur petit tremplin.

La délégation norvégienne a déjà neuf médailles dans ses bagages.

Comme attendu, l'épreuve dames du skiathlon - une poursuite avec une portion en style classique suivi, après changement de matériel comme en triathlon, d'une portion en skating - s'est résumée à un duel entre Norvégiennes.

Même la leader de la Coupe du monde, la Polonaise Justyna Kowalczyk, a dû se contenter du rôle de spectatrice après avoir tenté sa chance dans la partie classique, sa spécialité.

C'est finalement Björgen qui a coupé la ligne d'arrivée en tête en devançant Therese Johaug, tandis que Heidi Weng a décroché à 21 ans sa première médaille dans un grand rendez-vous.

Kowalczyk a terminé à la 5e place et court toujours après sa première médaille en Championnats du monde.

Avec ce 10e titre, celle qui est surnommée dans son pays "Gull-Marit" (littéralement, Marit en or) et qui détenait déjà le record de victoires en Coupe du monde (58), a désormais plus de couronnes mondiales qu'aucun autre fondeur dans l'histoire, même que son compatriote Björn Daehlie, qui la devance encore largement en nombre de titres olympiques (8 contre 3).

Chez les messieurs, la Norvège a répondu présent, mais pas Petter Northug, le tenant du titre, qui s'est contenté de la 4e place.

Une fois n'est pas coutume, Northug s'est même montré gracieux pour son vainqueur, Dario Cologna: "Ce titre, il le mérite, il a remporté la Coupe du monde, le Tour de Ski".

Cologna, pourtant victime d'une chute au 2e des 30 km de course, a forgé sa victoire dans la partie en skating, revenant d'abord sur le Norvégien Martin Sundby, qui a disposé jusqu'à 15 secondes d'avance, puis en plaçant l'accélération décisive dans la dernière montée.

"J'ai beaucoup attaqué, car je me sentais fort et je voulais arriver seul dans le stade d'arrivée", a rappelé le champion olympique 2010 qui était passé complètement à côté des Mondiaux-2011.

Il a devancé trois Norvégiens, Sundby, 2e, Sjur Roethe, 3e, et Northug, 4e.

Sur le petit tremplin de Predazzo, Bardal, vainqueur de la Coupe du monde 2012-13, a dominé le favori et leader de la Coupe du monde, l'Autrichien Gregor Schlierenzauer avec des sauts à 103,5 et 100 m pour un total de 252,6 points.

La troisième place est revenue au Slovène Peter Prevc (244,3 pts, 102,5 et 98,5 m).

jr/dac