NOUVELLES
23/02/2013 06:16 EST | Actualisé 25/04/2013 05:12 EDT

Iran: un «drone ennemi» capturé lors d'un exercice militaire

AP
This undated image taken from video broadcast on Iranian state television purports to show a U.S. drone landing in Kandahar, Afghanistan. Iran's state TV has broadcast footage on Thursday, Feb. 7, 2013, allegedly extracted from the advanced CIA spy drone captured in 2011, the latest in a flurry of moves from Iranian authorities meant to underline the nation's purported military and technological advances. (AP Photo/Iranian state TV via AP video)

TÉHÉRAN, Iran - La puissante Garde révolutionnaire de l'Iran a annoncé samedi qu'elle avait capturé un aéronef sans pilote étranger lors d'un exercice militaire dans le sud du pays.

L'unité de guerre électronique de la garde a capté des signaux qui indiquaient que des drones étrangers tentaient d'entrer dans l'espace aérien iranien, a indiqué le général Hamid Sarkheili, porte-parole pour l'exercice militaire.

La garde a donc pris le contrôle du système de navigation du drone et l'a fait descendre près de la ville de Sirjan, où l'exercice militaire a commencé samedi, a-t-il expliqué, cité par l'agence officielle iranienne IRNA.

Le général n'a pas indiqué si le drone était américain.

À Washington, un porte-parole de la CIA a refusé de commenter ces informations.

L'Iran a affirmé avoir capturé plusieurs drones américains jusqu'à maintenant, dont un drone espion avancé de la CIA appelé RQ-170 Sentinel en décembre 2011 et au moins trois aéronefs ScanEagle.

La télévision d'État a rapporté que l'exercice militaire, surnommé Grand-Prophète 8, impliquait les forces terrestres de la garde, l'unité militaire iranienne la plus puissante. Les images qu'elle a diffusées montrent des chars d'assaut et de l'artillerie attaquant des positions ennemies hypothétiques.

Le général a affirmé que des aéronefs sans pilote capables d'attaquer des ennemis hypothétiques ont été parmi les systèmes testés.