NOUVELLES
23/02/2013 12:55 EST | Actualisé 25/04/2013 05:12 EDT

Décès d'un Palestinien détenu en Israël, accusé d'être responsable de sa mort

Un jeune prisonnier palestinien détenu en Israël est décédé samedi à la suite d'un "malaise", selon les services secrets israéliens, tandis que le ministre palestinien des Prisonniers accusait les autorités israéliennes d'être directement responsables de ce décès.

Ce détenu ne faisait pas partie des quatre Palestiniens en grève de la faim de longue durée, dont le mouvement a déclenché d'importantes manifestations de solidarité ces derniers jours, mais son décès risque d'envenimer une situation déjà tendue.

Arafat Jaradat, âgé de 30 ans et père de deux enfants, avait été arrêté en début de semaine après des incidents près de la colonie juive de Kiryat Arba, près d'Hébron.

Après l'annonce de sa mort, des heurts ont éclaté samedi soir entre Palestiniens et forces de sécurité israéliennes à Hébron, dans le sud de la Cisjordanie, selon des témoins et des sources de sécurité.

La police israélienne a ouvert une enquête sur les circonstances du décès, qui semble dû, selon les autorités, à une crise cardiaque.

Le Shin Bet, le service israélien de la sécurité intérieure, a indiqué dans un communiqué que M. Jaradat avait été arrêté pour son implication "dans une attaque par jets de pierre le 18 novembre 2012, au cours de laquelle il avait blessé un Israélien".

Le communiqué précise qu'il a été "victime d'un malaise" samedi après le déjeuner dans la prison de Megiddo (nord d'Israël). Il souffrait de maux de dos et avait été précédemment blessé à la jambe gauche par des balles en caoutchouc et à l'estomac par une grenade lacrymogène.

"Au cours de l'enquête, il a été examiné à plusieurs reprises, notamment jeudi dernier, par un médecin qui n'a décelé aucun problème médical. L'enquête a donc continué", ajoute le Shin Bet, en parlant des interrogatoires.

Une version contestée par le ministre palestinien des Prisonniers, Issa Qaraqaë, qui a accusé Israël du décès du détenu.

"Le jeune Arafat Jaradat détenu par Israël depuis plusieurs jours a été tué au cours de son interrogatoire. Nous exigeons la création d'une commission internationale pour enquêter sur les circonstances de sa mort", a déclaré à l'AFP M. Qaraqaë.

Selon les médias israéliens, les chefs de la sécurité israélienne ont invité les responsables de l'Autorité palestinienne à prendre part à l'autopsie. M. Qaraqaë a confirmé qu'un médecin palestinien et des membres de la famille Jaradat assisteraient à cette autopsie dimanche.

Parallèlement, sept prisonniers palestiniens en Israël se sont joints au mouvement de grève de la faim des quatre autres détenu, a annoncé samedi le Club des prisonniers palestiniens à Ramallah (Cisjordanie). L'administration pénitentiaire israélienne n'a pas confirmé l'information.

Vendredi, des milliers de Palestiniens avaient manifesté en Cisjordanie, se heurtant par endroits aux forces israéliennes, en solidarité avec les quatre prisonniers qui observent depuis plusieurs mois une grève de la faim par intermittence pour exiger leur libération, et dont trois ont été hospitalisés.

he-agr/dms/fc