NOUVELLES
23/02/2013 03:33 EST | Actualisé 24/04/2013 05:12 EDT

Coupe sud-américaine: Sao Paulo officiellement déclaré vainqueur

Le club de Sao Paulo a été déclaré vendredi officiellement vainqueur de la Coupe sud-américaine par la Confédération sud-américaine de football, deux mois après la finale face aux Argentins de Tigre marquée par de nombreux incidents et interrompue à la mi-temps.

Le club brésilien est déclaré champion et le score de 2-0 acquis à la mi-temps est maintenu, a indiqué à l'AFP Nestor Benitez, porte-parole de la Confédération.

Les deux clubs devront en outre payer chacun une amende de 100.000 dollars. Le stade Morumbi de Sao Paulo est également suspendu pour un match, a-t-on précisé de même source.

Le 12 décembre, les joueurs de Tigre avaient refusé de reprendre le match après la pause en affirment avoir été menacés avec des armes et frappés. Le début de la partie avait déjà été émaillé d'incidents entre joueurs. L'arbitre avait alors interrompu la rencontre à la mi-temps.

Les responsables du Tigre et ceux de Sao Paulo se rejettent la responsabilité de ces incidents, qui font l'objet d'une enquête de la police brésilienne, elle-même accusée de violences.

Cette nouvelle polémique entre les frères ennemis du football sud-américain intervient à un moment délicat pour le Brésil, désireux de tourner la page des critiques sur les retards dans la construction des stades en vue de la Coupe des Confédérations (15-30 juin 2013) et du Mondial-2014.

"Ce qui s'est passé est un avertissement pour les organisateurs de la Coupe du Monde" au Brésil en 2014, avait notamment réagi le président de la Fifa, Sepp Blatter.

A l'aller, les deux formations avaient fait match nul 0 à 0.

hro/llu/sk/bpa