NOUVELLES
23/02/2013 08:14 EST | Actualisé 25/04/2013 05:12 EDT

Coupe du monde/Méribel - Descente: déclarations

Carolina Ruiz Castillo (ESP, 1re): "Je suis super contente. On travaille pour ça. Je me sentais bien sur cette piste depuis deux jours et les résultats des deux entraînements avaient confirmé mon aptitude. Encore fallait-il confirmer le jour de la course. Il y a dix ans, je n'étais que géantiste. En passant à la vitesse, je me suis retrouvée isolée. Alors, je dois remercier la France, parce que je m'entraîne avec l'équipe depuis plusieurs saisons, surtout depuis cette année en partageant les hôtels, les entraînements. C'est mon meilleur hiver, avec de bonnes sensations et des résultats positifs. La médaille d'or de Marion Rolland (en descente, aux Mondiaux de Schladming) m'a inspirée. Et puis, j'ai un technicien qui est aussi médaillé d'or olympique: Pascal Lemoine, qui avait préparé les skis d'Antoine Dénériaz" (or de la descente aux JO de Turin-2006).

Marie Marchand-Arvier (FRA, 3e): "Je suis soulagée et satisfaite. Je vais sortir heureuse de ce week-end car je suis contente de ma réaction. Lorsque Maria (Höfl-Riesch) passe devant pour un centième, je me dis +m...!+. C'est rien du tout. Ce n'est pas la première fois. Je me suis régalée aujourd'hui. L'étape de Méribel m'a fait du bien. On va essayer de faire toutes les courses en France, ça marche bien."

asc/sk

PLUS:afp