NOUVELLES
23/02/2013 12:50 EST | Actualisé 25/04/2013 05:12 EDT

Angleterre - Arsenal respire un peu, MU met la pression

Manchester United a accentué son avance au classement avec une victoire tranquille chez les Queens Park Rangers (2-0) samedi, en attendant la rencontre entre Manchester City et Chelsea dimanche, alors qu'Arsenal a relevé la tête sans convaincre face à Aston Villa (2-1) lors de la 27e journée du Championnat d'Angleterre.

GIGGS INSPIRE MANCHESTER UNITED. Les légendes ne meurent jamais. A 39 ans et pour son 999e match officiel chez les professionnels (931 avec MU, 64 avec le Pays de Galles et 4 avec l'équipe de Grande-Bretagne lors des JO 2012), Ryan Giggs a été le meilleur joueur de la rencontre entre MU et QPR samedi. Un but, une activité de tous les instants, un lob délicieux sur la barre transversale adverse: il a inspiré son équipe qui possède désormais 15 points d'avance sur son dauphin Manchester City. A onze rencontres du terme de la saison, les Red Devils ont fait un pas de plus vers un vingtième titre de champion d'Angleterre. Ils n'ont jamais été inquiétés mais ils ont pourtant quitté Loftus Road inquiets. En effet, le point noir de la journée est la blessure à la hanche de Robin Van Persie, qui s'est blessé dans un choc avec un caméraman alors qu'il allait célébrer l'ouverture du score de son équipe.

WENGER ET ARSENAL DANS LA DOULEUR. Apres avoir été battus par Blackburn (0-1) en Coupe d'Angleterre le week-end dernier et par le Bayern Munich (1-3) en Ligue des champions mardi, les Gunners n'avaient besoin que d'une victoire. Peu importe le scénario du match, peu importe la manière. Alors Arsène Wenger et ses joueurs, en convalescence et en panne de confiance, se contenteront de ces trois points arrachés à une vaillante équipe d'Aston Villa qui aurait mérité un match nul après être revenue au score (1-1, 68). Mais Arsenal s'en est remis à son meneur de jeu espagnol Santi Cazorla, auteur d'une doublé libérateur (6 et 85). Arsenal (5e) a fait peur à ses supporters mais s'est acheté un peu de calme avant le derby brûlant le week-end prochain face à Tottenham (4e), qui ne possède plus qu'un point d'avance avant de se rendre à West Ham lundi.

WIGAN FAIT LA BONNE AFFAIRE. C'était le choc des mal-classés, le match à six points de cette 27e journée et Wigan a réalisé la performance du jour en allant s'imposer à Reading (3-0), concurrent direct pour le maintien. Les Latics ont produit le match parfait. Grâce à ce précieux succès, ils sortent de la zone des relégables en passant devant leur adversaire du jour mais également devant Aston Villa, battu à Arsenal. C'est une victoire qui pourrait marquer un tournant pour les joueurs de Roberto Martinez, souvent brillants dans le jeu mais pas toujours récompensés dans les résultats.

cc/bvo