NOUVELLES
22/02/2013 06:40 EST | Actualisé 24/04/2013 05:12 EDT

Syrie: des militants rapportent des bombardements près de l'aéroport de Damas

BEYROUTH - Les avions et l'artillerie syrienne ont pilonné les positions des rebelles près de l'aéroport international de Damas, vendredi.

Les tirs ciblaient les villes de Beit Sahm et de Shebaa, près de la route principale qui mène à l'aéroport au sud de la capitale. On ne déplore aucune victime.

L'Observatoire syrien des droits de la personne, à Londres, et les Comités de coordination locale rapportent aussi des affrontements à Daraya et Moadamiyeh, deux châteaux-forts des rebelles au sud-ouest de Damas.

Ces violences surviennent après que la capitale syrienne ait été le théâtre, jeudi, de trois attentats à la voiture piégée, dont une attaque qui a fait au moins 53 morts selon les médias syriens. Les rebelles évoquent plutôt 61 victimes.

Ces attentats, combinés à trois journées consécutives d'attaques au mortier et aux récentes percées des rebelles en direction de Damas, risquent d'ébranler pour la première fois l'emprise du régime Assad sur le siège même de son pouvoir.

Par ailleurs, les insurgés syriens affirment que quelque 200 personnes enlevées par des hommes armés provenant de villages sunnites et chiites rivaux, dans le nord du pays, ont été libérés. La crise avait débuté la semaine dernière avec la disparition d'un autobus transportant quelques dizaines de chiites, essentiellement des femmes et des enfants.

Enfin, le groupe de défense des droits de la personne Human Rights Watch a demandé aux Nations Unies, vendredi, d'exiger des autorités syriennes qu'elles permettent à des observateurs internationaux de visiter leurs centres de détention, après la mort d'un militant pacifiste dans un hôpital militaire. Un autre militant pourrait avoir été tué en prison.