Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Oléoduc Keystone XL: la première ministre de l'Alberta Alison Redford ira militer à Washington

EDMONTON - La première ministre de l'Alberta, Alison Redford, se rendra à Washington en fin de semaine afin de mousser le projet de construction de l'oléoduc Keystone XL qui relierait des sites d'exploitation de sables bitumineux de sa province aux raffineries du Texas.

Mme Redford affirme que les Albertains ont les mêmes inquiétudes que les Américains à propos des conséquences environnementales de l'exploitation des sables bitumineux. Elle veut démontrer que son gouvernement agit pour que cette activité ait le moins d'impact possible sur le réchauffement climatique.

La première ministre Redford rencontrera des gouverneurs de quelques États américains; elle sera accompagnée de l'ambassadeur du Canada aux États-Unis, Gary Doer.<

Le président des États-Unis, Barack Obama, doit rendre une décision au printemps à propos du projet Keystone XL. Des environnementalistes réclament du président qu'il rejette le projet.

Dimanche dernier, plusieurs milliers de personnes préoccupées par l'environnement se sont réunies à Washington lors d'une manifestation et le projet Keystone XL de TransCanada a été l'une de leurs principales cibles.

INOLTRE SU HUFFPOST

Manifestation à Washington

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.