NOUVELLES
22/02/2013 06:04 EST | Actualisé 24/04/2013 05:12 EDT

Michael Haneke César du meilleur réalisateur pour "Amour"

Le très francophile Autrichien Michael Haneke a obtenu vendredi le César 2013 du meilleur réalisateur pour "Amour", un film sur la vieillesse et la mort qui a déjà remporté plus tôt dans la soirée le César du meilleur scénario.

Depuis sa Palme d'or au dernier Festival de Cannes, le film de Michael Haneke a déjà obtenu de nombreux prix en attendant les Oscars dimanche, où le film est nommé dans cinq catégories.

Déjà à Los Angeles en vue de la cérémonie, le cinéaste de 70 ans n'était pas présent vendredi à Paris pour recevoir son prix.

Le film, pour lequel Emmanuelle Riva a obtenu le César de la meilleure actrice, est également en lice dans la catégorie du meilleur film.

Abonné au panthéon cannois, le cinéaste a rejoint en mai dernier le club fermé des (six) réalisateurs distingués par une double Palme d'Or après l'avoir obtenue une première fois en 2009 pour "Un Ruban blanc".

A la manière d'un entomologiste, Haneke, barbe blanche et toujours vêtu de noir - "c'est beau" - dissèque le fonctionnement intime de la société et de l'individu, faisant apparaître les mécanismes internes de comportements en apparence étranges.

Sans musique, sans effets, rythmé par les seuls grincements de parquet d'un immense appartement parisien, "Amour" met à nu l'inexorable déchéance d'un couple d'octogénaires: Anne (Emmanuelle Riva), victime d'attaques cérébrales, perd peu à peu son autonomie, puis la parole, jusqu'à ce que tout son corps la trahisse, sous les yeux impuissants de son mari Georges (Jean-Louis Trintignant), amoureux jusqu'au bout.

ber-dab/ei/plh