NOUVELLES
22/02/2013 11:11 EST | Actualisé 24/04/2013 05:12 EDT

Les Palestiniens refusent l'offre de match amical du FC Barcelone

Les dirigeants du football palestinien ont indiqué que leurs joueurs ne se joindraient pas à ceux d'Israël pour un match amical contre le FC Barcelone, qui tentait d'organiser une telle rencontre pour promouvoir la paix au Moyen-Orient.

Le président de l'Association palestinienne de football, Jibril Rajoub, a rencontré le président du club catalan, Sandro Rosell, vendredi. C'est au cours de cette rencontre qu'il lui a laissé savoir «qu'il y a beaucoup d'obstacles» à la tenue d'uin tel match.

M. Rosell a lancé l'initiative jeudi, en compagnie du président israélien, Shimon Peres. Par cette initiative, le FC Barcelone souhaite «renforcer les liens de paix et le dialogue» entre les Israéliens et les Palestiniens. M. Peres avait alors ajouté que le football faisait tomber les barrières.

Mais M. Rajoub croit plutôt «qu'il s'agit d'une bonne idée, d'un rêve à réaliser si l'occupation prend fin».

Les partisans du FC Barcelone à Gaza avaient été outrés, l'an dernier, que le club offre un billet de faveur au soldat israélien Gilad Schalit. Ce dernier a été détenu pendant cinq ans par le Hamas, qui gouverne Gaza, avant d'être libéré en 2011.

Des dirigeants palestiniens ont assisté à des matchs du FC Barcelone en Espagne.