NOUVELLES
22/02/2013 06:21 EST | Actualisé 24/04/2013 05:12 EDT

Le camp Armstrong assure que l'USPS a trouvé son compte financièrement

Le camp de Lance Armstrong assure que son contrat de partenariat entre l'US Postal Service et l'équipe avec laquelle l'ex cycliste américain a remporté six de ses sept Tours de France a engendré pour l'USPS un retour financier trois fois supérieur à l'investissement initial.

Les représentants d'Armstrong n'ont pas pu trouver un arrangement financier pour éviter que le ministère américain de la Justice se joigne à la plainte au civil déposé par Floyd Landis en 2010 car ils "n'étaient pas d'accord (avec le gouvernement) sur le fait de savoir si l'USPS avait été floué", a expliqué vendredi Robert Luskin, un des avocats du Texan de 41 ans.

"Les études de l'USPS montrent qu'elle a énormément profité de son contrat de parrainage, à hauteur de plus de 100 millions de dollars", affirme Luskin.

Ces estimations montrent que de 2001 à 2004, l'US Postal Service a investi 32,276 millions de dollars pour sponsoriser l'équipe éponyme via la société Tailwind pour des retombées financières égales à 103,636 millions. Pour la seule année 2002, les 6,138 millions de dollars versés à l'équipe auraient permis un retour sur investissement de 19,297 millions de dollars.

Ces évaluations sont basées sur le prix des publicités à la télévision et dans les journaux pendant le Tour de France, ainsi que sur le nombre des mentions de la marque et d'apparations du logo de l'US Postal dans les médias.

Les services postaux américains sont dans une situation financière si critique qu'ils ont récemment décidé de supprimer la distribution de lettres le samedi à partir d'août pour économiser deux milliards de dollars par an.

L'USPS, lourdement déficitaire, a réduit ses coûts de 15 milliards de dollars et ses effectifs de 28% depuis 2006.

js-bpe/sk