NOUVELLES
22/02/2013 03:56 EST | Actualisé 24/04/2013 05:12 EDT

Imbeau-Dulac termine cinquième au tremplin de 3m au GP de plongeon de Rostock

ROSTOCK, Allemagne - François Imbeau-Dulac a pris le cinquième rang au tremplin de 3 mètres, vendredi, au Grand Prix de plongeon à Rostock, en Allemagne.

Troisièmes des préliminaires avec 418,05 points, l’athlète de Saint-Lazare a ensuite pris le deuxième rang de sa vague de demi-finale en obtenant 419,50 points. Il a finalement mérité 418,85 points pour terminer cinquième de la finale.

Les Chinois Chao He et Shixin Li sont montés sur les deux premières marches du podium en méritant respectivement 498,90 et 493,30 points. La troisième place est allée à l'Ukrainien Illya Kvasha, qui a totalisé 483,35 points.

«La finale était très féroce. Le calibre était très élevé», a mentionné Imbeau-Dulac, qui n'aspirait pas au podium pour sa première compétition internationale de la saison.

«Je voulais de la stabilité. J’y suis parvenu en obtenant des pointages assez constants en qualifications, en demi-finale et en finale, mais je sais que je peux faire mieux que ça. Je sais que je peux obtenir 40 points de plus», a admis le plongeur.

«Je ne me sentais pas en contrôle de mon corps aujourd'hui (vendredi), a-t-il poursuivi. Mes sauts d’appel étaient très hésitants. J’essayais d’aller chercher de la puissance, mais je perdais le contrôle. J’ai tout de même réussi à faire de bons plongeons malgré ça. »

Il s’agissait de la première compétition du Québécois depuis sa 13e place aux Jeux olympiques de Londres.

Pour sa part, Maxim Bouchard, de Saint-Constant, a totalisé 323,70 points pour terminer au 18e rang des qualifications. Le spécialiste du 10 mètres sera de retour en action dimanche.

Malade, Carol-Ann Ware a été éliminée en demi-finale

Ware, deuxième des qualifications à la tour de 10 mètres en obtenant 322,35 points, a connu un passage un peu plus difficile en demi-finale. La plongeuse de Beloeil a mérité 264,35 points pour prendre le quatrième rang, ce qui l’a exclue de la finale, réservée au trois premières de chaque demi-finale. Grippée depuis deux jours, la plongeuse commence tout juste à reprendre du mieux.

Elle pourra maintenant profiter d’une journée de repos avant de reprendre la compétition dimanche au 10 mètres synchro.

Samedi, ce sera au tour de sa sœur Pamela Ware d’être en action. L’athlète de 19 ans sera de l’épreuve individuelle de 3 mètres.