NOUVELLES
22/02/2013 12:29 EST | Actualisé 24/04/2013 05:12 EDT

Hydro-Manitoba : les programmes écoénergétiques sont perfectibles, promet le ministre

Le ministre de l'Énergie du Manitoba, David Chomiak, a réagit à une enquête de Radio-Canada démontrant à quel point il était difficile de réunir les critères pour être admissible au Programme de financement écoénergétique PAYS (Pay As You Save). La situation est la même pour le programme écoénergétique destiné aux personnes à faible revenu.

« Il est clair qu'il y a eu des dysfonctionnements, et nous voulons rectifier le tir », a déclaré à Radio-Canada M. Chomiak, qui est aussi le ministre chargé de l'application de la Loi sur Hydro-Manitoba.

Il se trouve que sur les 3 000 personnes qui se sont intéressées à PAYS, seulement 57 ont réellement réussi à y avoir droit.

« L'objectif que nous poursuivons est d'aider les gens, et nous allons faire de notre mieux pour y parvenir. Nous allons essayer d'aplanir certaines des difficultés qui ont été mises à jour », a expliqué le ministre.

Le Programme de financement écoénergétique PAYS (Pay As You Save) fonctionne de la façon suivante : le consommateur doit faire une estimation du montant des économies qu'il réalisera sur sa facture en améliorant le rendement écoénergétique de sa maison, puis déduire du prêt auquel il a souscrit, les montants épargnés.

L'idée est d'arriver à ce que les économies réalisées couvrent l'ensemble des frais engagés pour effectuer les améliorations, mais il y a des restrictions : ne sont pas admissibles les consommateurs qui disposent d'une chaudière à efficacité moyenne, ce qui est le cas de toutes celles qui datent des années 80.

L'autre problème vient du fait que des consommateurs qui ont une chaudière plus récente et qui sont admissibles à un prêt PAYS, ne recevront probablement pas suffisamment de fonds pour couvrir l'ensemble des travaux d'amélioration.

Cela amène certains à penser que PAYS ainsi que le programme écoénergétique spécifiquement destiné aux personnes à faible revenu, sont inefficaces. Cela n'a pas manqué d'interpeller le ministre de l'Énergie qui s'est dit convaincu « qu'il est important de réaliser des économies d'énergie ».

Afin de rendre cet objectif atteignable, David Chomiak a réitéré que le gouvernement va trouver des solutions concrètes pour améliorer ces programmes.