NOUVELLES
22/02/2013 09:57 EST | Actualisé 24/04/2013 05:12 EDT

Coupe du monde/Garmisch: Svindal étrenne son titre

Le Norvégien Aksel Lund Svindal étrenne son titre mondial samedi lors de la descente de Garmisch-Partenkirchen, étape allemande de la Coupe du monde de ski alpin qui mettra en scène dimanche deux autres stars, l'Américain Ted Ligety et l'Autrichien Marcel Hirscher.

Pour Svindal, l'objectif est double: ravir le maillot de descendeur N.1 à l'Italien Dominik Paris (3 pts d'écart) et réduire l'écart avec Hirscher dans la course au grand globe de cristal en limitant les dégâts sur le géant dominical.

Mais, s'il a gagné en Suède, Autriche, Suisse, Canada et Etats-Unis, le "Viking" trentenaire ne brille pas sur le +Kandahar+ où il a terminé à un piètre 31e rang l'an dernier d'une descente- raccourcie remportée par le Suisse Didier Cuche.

L'édition 2013 pourrait encore se solder par une descente-sprint. Après deux entraînements à partir du départ du super-G, en raison des mauvaises conditions (neige, visibilité) seule une nouvelle séance pour découvrir le haut du tracé aboutirait à une descente complète.

Dominik Paris, dauphin de Svindal à Schladming, pourrait en profiter pour poursuivre son ascension après les deux premiers succès de sa carrière signés cette saison à Bormio (ex-aequo avec l'Autrichien Hannes Reichelt) puis en solo sur la mythique Streif de Kitzbühl.

Son compatriote Christof Innerhofer et le Canadien Erik Guay retrouvent leur jardin bavarois. Le premier a été crédité du meilleur temps du 2e entraînement sur une piste où il a décroché en 2011 l'or mondial du super-G et le second y avait gagné le bronze de la descente.

Le Montréalais de 31 ans y a même signé deux de ses trois victoires en Coupe du monde (descente 2007 et super-G 2010) et terminé deuxième de la descente-sprint l'an dernier.

Garmisch pourrait tout autant permettre à un skieur de sortir de l'ombre, comme ce fut le cas aux Mondiaux pour le Français David Poisson avec le premier podium de sa carrière (bronze).

Le géant dominical semble destiné à Ted Ligety, la star américaine des Mondiaux avec ses trois pépites dont celle de la spécialité où il n'a cédé qu'une seule fois cette saison, à Val d'Isère (France) face à Hirscher.

A 23 ans, le phénomène de Salzbourg, roi du slalom devant son public, peut donner encore du fil à retordre au rival de Salt Lake City et prendre ses distances avec Svindal.

L'étape bavaroise marquera également le retour en géant du Français Jean-Baptiste Grange. Lui qui a renoué avec la compétition par le slalom en décembre, après une 2e opération du genou droit, regoutera au géant sur une piste où il était devenu champion du monde de slalom en 2011.

Le programme:

. Samedi: descente (selon entrainement sur haut du parcours prévu le matin)

. Dimanche: slalom géant (1re manche 10h00, 2e manche 13h00)

sg/ep