NOUVELLES
22/02/2013 12:02 EST | Actualisé 24/04/2013 05:12 EDT

Baisse des ventes au détail au pays en décembre

Les ventes au détail ont diminué de 2,1 % au Canada en décembre par rapport au mois précédent, après cinq hausses mensuelles consécutives. Par ailleurs, le total des ventes a également diminué par rapport à décembre 2011, de 0,7 %.

Au total, les ventes au détail se sont établies à 38,6 milliards de dollars en décembre.

Si l'on exclut les ventes des marchands de véhicules automobiles et de leurs pièces, les ventes au détail ont cependant baissé seulement de 0,9 %. Tout de même, des ventes plus faibles ont été enregistrées dans près de 60 % de tous les secteurs du commerce de détail.

Les ventes au détail ont également baissé dans toutes les provinces en décembre par rapport au mois précédent. Par ailleurs, de décembre 2011 à décembre 2012, ces ventes ont baissé de 2,8 % au Québec et de 0,9 % en Ontario. En Alberta, les ventes au détail ont plutôt augmenté de 1,9 % d'une année à l'autre, alors que la Saskatchewan connaît la plus forte hausse, à 4,4 %.

La période des Fêtes a été difficile pour les commerçants en 2012, la plupart des types de magasins généralement associés au magasinage des Fêtes ayant enregistré de moins bons résultats en décembre.

L'année 2012

Sur une base annuelle, les détaillants ont vendu pour 467,8 milliards de dollars de biens et de services en 2012, en hausse de 2,5 % par rapport à 2011. La croissance des ventes a toutefois été moindre qu'en 2010 et en 2011. Celle-ci avait alors été respectivement de 5,6 % et de 4,1 %.

Ce sont les ventes de véhicules automobiles qui arrivent en tête de la croissance du commerce de détail l'an dernier. Selon l'Enquête sur les ventes de véhicules automobiles neufs, la majeure partie de la croissance a été attribuable aux ventes de voitures particulières.

Les ventes au détail ont augmenté dans neuf provinces en 2012, surtout en Alberta et en Ontario. Le Nouveau-Brunswick est la seule province à avoir enregistré une baisse des ventes.

Desjardins pense « qu'un rebond des ventes au détail pourrait être observé dès janvier », puisque le marché du travail se porte assez bien, les revenus sont en hausse et la confiance des consommateurs s'est améliorée significativement en janvier. Desjardins note d'ailleurs que la baisse des ventes au détail en décembre « se démarque vraiment des données plus encourageantes observées au sein du commerce de détail depuis l'été dernier ».