NOUVELLES
22/02/2013 03:11 EST | Actualisé 23/04/2013 05:12 EDT

Australie: les sprinters avouent des "agissements stupides" aux JO

Les six membres du relais 4x100 m masculin australien des jeux Olympiques de Londres ont avoué vendredi des "agissements stupides", dont la prise d'un médicament sédatif, l'été dernier en marge de la compétition.

Les nageurs du relais mené par James Magnussen, champion du monde du 100 m libre 2011 et médaillé d'argent à Londres, ont reconnu avoir absorbé un sédatif puissant pouvant donner des hallucinations, participé à un bizutage et être allés frapper en pleine nuit aux portes des chambres d'autres nageurs ou d'entraîneurs, avant le début des JO.

"Nous avons effectivement participé à un bizutage pendant lequel des membres du relais ont pris du Stilnox, ont déclaré à la presse Magnussen, Eamon Sullivan, James Roberts, Matt Targett, Cameron McEvoy et Tommaso D'Orsogna. Nous reconnaissons aussi que nos agissements cette nuit-là ont été stupides (...) et nous sommes profondément désolés".

Aucun d'eux n'était ivre, et ils étaient tous au lit à 22h30, ont-ils affirmé.

Un seul des six, James Roberts, n'a pas pris ce médicament, non inscrit au tableau des substances illégales mais interdit par le Comité olympique australien (AOC). Le Stilnox peut causer des hallucinations lorsque la personne qui en absorbe s'efforce de rester éveillée.

Les relayeurs du sprint australien, qui se présentaient avant les Jeux comme des "armes de destruction massive" ont échoué à la 4e place à Londres.

"Avec le recul, c'était un choix ridicule et une méthode ridicule (...) mais je n'ai pas l'impression que cela a affecté ma performance", a déclaré Magnussen.

La Fédération australienne va maintenant étudier quelle décision prendre à leur égard, a indiqué son secrétaire général, Craig Phillips. "Il nous est arrivé, dans le passé, d'exclure des athlètes de la sélection olympique", "parce qu'ils ne correspondaient pas à nos critères de comportement", a-t-il expliqué.

A Londres, la natation australienne, nation majeure de ce sport, n'a remporté qu'une seule médaille d'or, six d'argent et trois de bronze, son plus mauvais bilan depuis les JO de 1992.

Ce furent également ses premiers JO sans la moindre médaille d'or individuelle, du jamais vu depuis ceux de Montreal-1976.

mfc/bp/gv/gf