NOUVELLES
22/02/2013 06:51 EST | Actualisé 24/04/2013 05:12 EDT

Affaire Puerto - L'Espagnol Vicioso nie toute transfusion

Le coureur espagnol Angel Vicioso (Katusha), cité vendredi comme témoin au procès Puerto à Madrid, a nié avoir reçu la moindre transfusion sanguine des soins du docteur Fuentes, principal accusé de cette affaire de dopage.

"J'ai continué à consulter Fuentes entre 2004 et 2006 quand j'étais chez Liberty Seguros, mais c'était pour des consultations épisodiques", a déclaré Angel Vicioso. Il avait couru eu entre 1999 et 2002 pour l'équipe Kelme, dont le Dr Fuentes était le médecin.

"Je l'ai simplement consulté pour mon genou après ma chute dans un Tour de France. Comme je le connaissais de mes années chez Kelme, je pensais qu'il pourrait m'aider. Mais je n'ai jamais reçu aucune transfusion sanguine de sa part, ni aucun médicament", a-t-il ajouté par vidéoconférence depuis Lerida (nord-est).

Confronté à des plans d'entraînement à son nom, où figuraient des symboles de la main de Fuentes faisant a priori référence à des extractions puis des réinjections de sang, Vicioso a dit ne jamais avoir vu ces documents.

L'ancien coureur de Kelme puis de Liberty a également indiqué ne pas s'opposer à un possible prélèvement d'ADN afin de le comparer au contenu des poches de sang saisies en 2006 dans les appartements de Fuentes. Il se démarque ainsi d'un autre cycliste espagnol, Isidro Nozal, qui avait refusé de se soumettre à un tel test la semaine dernière.

cle/gf/gv