NOUVELLES
21/02/2013 06:21 EST | Actualisé 23/04/2013 05:12 EDT

Un Libanais jugé à Chypre admet des liens avec le Hezbollah (média)

Un Libanais jugé à Chypre pour espionnage et planification d'attaques contre des cibles israéliennes a affirmé être un membre du mouvement chiite libanais Hezbollah, bête noire d'Israël, a rapporté un quotidien chypriote jeudi.

Huit chefs d'accusation ont été retenus contre Hossam Taleb Yaacoub, arrêté dans un hôtel de Limassol en juillet 2012, et dont le procès s'est ouvert le 5 octobre devant un tribunal pénal de cette ville du sud de Chypre.

Il est notamment accusé de conspiration en vue de commettre un crime et de participation à une organisation criminelle.

Dans son témoignage lu devant la cour mercredi, il a nié avoir planifié des attaques mais admis être membre du Hezbollah depuis quatre ans, insistant cependant sur le fait qu'il travaillait uniquement pour la branche politique de cette formation armée, selon le Cyprus Mail.

Egalement de nationalité suédoise, M. Yaacoub a dit avoir reçu des ordres d'un agent masqué du Hezbollah se présentant sous le nom d'Aymane qui lui a demandé de surveiller les hôtels fréquentés par les Israéliens notamment dans les villes de Limassol et Ayia Napa.

Il s'agit d'une "affaire politique sensible" pour la police qui s'est refusé à tout commentaire.

Peu de temps après l'arrestation de M. Yaacoub, cinq touristes israéliens ont été tués ainsi que leur chauffeur dans un attentat contre leur bus en Bulgarie qu'Israël a attribué au Hezbollah.

Mercredi, M. Yaacoub n'a pu répondre aux questions relatives à un cahier qu'il avait sur lui au moment de son arrestation et dans lequel étaient inscrits des numéros de plaques d'immatriculation de bus de tourisme.

Il a dit avoir reçu des armes et agi comme un messager pour le Hezbollah en Europe, délivrant des paquets dont il a dit ignorer le contenu, à Lyon (France), Amsterdam et Antalya (Turquie).

"Je n'ai jamais voulu faire du mal à qui que ce soit, je n'ai aucun lien avec le terrorisme et je ne suis pas membre d'une organisation terroriste ou criminelle", a-t-il affirmé dans son témoignage.

Le procès devait reprendre ce jeudi.

Chypre est une destination de choix pour les touristes israéliens qui étaient l'an dernier près de 40.000 à visiter l'île, à moins d'une heure de vol de Tel-Aviv.

sma/feb/vl

PLUS:afp