NOUVELLES
21/02/2013 06:50 EST | Actualisé 23/04/2013 05:12 EDT

Tunisie: Ennahda envisage une réunion d'urgence pour choisir un Premier ministre

L'instance consultative du parti islamiste Ennahda, au pouvoir en Tunisie, tranchera sur le nom du Premier ministre si la formation ne parvient pas à désigner jeudi un candidat, a indiqué l'un de ses chefs, Hussein Jaziri.

"Nous convoquerons d'urgence le Majlis al-Choura pour trancher si le parti n'arrive pas à arrêter son choix jeudi d'un candidat pour le poste de Premier", a déclaré M. Jaziri, un chef d'Ennahda, à l'agence officielle TAP.

Il a indiqué que le parti n'avait pas encore désigné de candidat pour succéder à Hamadi Jebali, son numéro 2, qui a annoncé sa démission mardi.

Voulant couper court aux spéculations de la presse qui évoque de nombreux premier-ministrables de l'aile dure du parti, il a affirmé que Hamadi Jebali était toujours sur les rangs "tout comme d'autres dirigeants de premier plan", du mouvement islamiste.

Le Premier ministre sortant a démissionné après le rejet de son propre parti de l'idée d'un gouvernement de technocrates, avancée le 6 février, le jour même de l'assassinat de l'opposant de gauche et acerbe critique des islamistes, Chokri Belaïd, qui a aggravé la crise politique latente dans le pays.

Mais il a laissé la porte entrouverte à sa reconduction à la tête du gouvernement à laquelle il a posé des conditions comme la fixation d'une date pour les élections générales et la formation d'un cabinet qui ne fasse pas l'objet de tiraillements politiques.

mh/Bsh/vl