NOUVELLES
21/02/2013 09:23 EST | Actualisé 23/04/2013 05:12 EDT

Mali: les insurgés reviennent à Gao

BAMAKO, Mali - Des militants islamistes ont affronté des soldats français à Gao, dans le nord du Mali, au moment où les forces françaises poursuivent leurs opérations pour chasser les jihadistes qui se sont emparés du nord du pays l'an dernier.

Un représentant de l'armée malienne a expliqué que les insurgés ont attaqué un poste de contrôle de Gao en fin de journée mercredi, avant de pénétrer dans la ville. Les soldats gouvernementaux tentent de les empêcher de se rendre jusqu'à la mairie.

À Kidal, plus au sud, deux personnes ont été tuées quand une voiture a explosé dans un garage.

L'explosion serait survenue à environ 800 mètres d'une base militaire française, mais on ne sait pas s'il s'agit d'une attaque à la voiture piégée qui a échoué.

Des soldats français et tchadiens patrouillent les rues de Kidal, mais la ville n'est pas nécessairement entièrement sous leur contrôle.

Pour sa part, le porte-parole de l'armée française a révélé jeudi qu'une frappe effectuée par un hélicoptère de combat français Tigre a détruit une camionnette à bord de laquelle prenaient place des jihadistes dans le nord du Mali.

Le colonel Thierry Burkhard a expliqué que cette frappe s'est produite mercredi dans les monts Adrar des Ifoghas, près de la frontière avec l'Algérie, au troisième jour de l'opération baptisée «Panthère».

L'opération se poursuit dans la région, qui compterait parmi les derniers refuges des insurgés qui ont pris le contrôle du nord du Mali l'an dernier. Une vingtaine de militants et un soldat français avaient été tués lors d'affrontements, mardi.

PLUS:pc