NOUVELLES
21/02/2013 02:45 EST | Actualisé 23/04/2013 05:12 EDT

L'Iran "plus proche que jamais" de la bombe atomique (Israël)

Israël a souligné jeudi que l'Iran "était plus proche que jamais" de la bombe atomique, après que l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a annoncé que Téhéran avait commencé à installer des centrifugeuses plus modernes sur un de ses sites nucléaires.

Dans un communiqué, le bureau du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a qualifié de "grave" le rapport de l'AIEA, soulignant que l'Iran était "aujourd'hui plus proche que jamais d'obtenir du matériel enrichi pour une bombe atomique".

Le rapport "prouve que l'Iran continue à avancer rapidement vers la ligne rouge que le Premier ministre avait dessinée lors de son discours aux Nations unies", insiste le communiqué.

Lors de ce discours devant l'Assemblée générale de l'ONU en septembre 2012, M. Netanyahu avait réclamé qu'une "ligne rouge claire" soit établie pour déterminer jusqu'où l'Iran pouvait aller en matière de nucléaire sans se doter d'une bombe atomique.

Traçant au marqueur rouge une ligne sur un dessin de bombe prête à exploser, il avait assuré que l'Iran disposait alors de 70% de l'équipement nécessaire à l'enrichissement d'uranium au niveau militaire et pourrait avoir à l'été le matériel requis pour fabriquer une première bombe.

Ce sujet sera "le premier" que M. Netanyahu abordera avec le président américain Barack Obama, attendu en Israël en mars, selon le communiqué.

Dans un rapport publié jeudi, l'AIEA a indiqué que l'Iran avait commencé début février à installer des centrifugeuses plus modernes sur son site d'enrichissement d'uranium de Natanz.

L'enrichissement est au centre du conflit entre l'Iran et les grandes puissances, qui soupçonnent ce pays de vouloir enrichir de l'uranium jusqu'à 90%, niveau nécessaire pour fabriquer la bombe atomique, ce que les autorités iraniennes démentent.

jjm/cco/fc