NOUVELLES
21/02/2013 04:20 EST | Actualisé 23/04/2013 05:12 EDT

Les relations d'affaires USA/France sont "une réussite", assure Washington

La diplomatie américaine a assuré jeudi que les relations commerciales et les liens d'affaires entre les Etats-Unis et la France étaient une "réussite", en réponse au conflit entre le groupe américain Titan et le ministre français Arnaud Montebourg.

"Cela ressemble à une affaire privée et pas à une question entre deux gouvernements. Mais vous connaissez notre relation avec la France, notre plus vieille alliée, nos liens larges et profonds, notamment avec beaucoup d'entreprises américaines qui réussissent en France et beaucoup d'entreprises françaises qui réussissent aux Etats-Unis", a répondu la porte-parole du département d'Etat, Victoria Nuland.

"Comme des alliés le font, nous nous efforçons de laisser nos marchés respectifs ouverts pour que nos deux peuples profitent d'échanges commerciaux vigoureux dans les deux sens", a assuré la diplomate américaine.

Interrogée par la presse pour savoir si elle considérait que les travailleurs français étaient "fainéants", Mme Nuland a répondu en souriant: "J'ai une affection particulière pour la France, je crois que je vais en rester là".

Le patron du groupe américain Titan International Maurice Taylor a raillé dans un courrier adressé au ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, et rendu public mardi "les soi-disant ouvriers" français qui "ne travaillent que trois heures" par jour. Il a réitéré ses propos mercredi, sans les atténuer, dans un entretien avec l'AFP à New York.

Il s'est attiré une réponse cinglante de M. Montebourg, qui a dénoncé dans une lettre rendue publique mercredi des "propos aussi extrémistes qu'insultants" et a promis à Titan un zèle douanier sur les pneus qu'il importe.

Le ministre français a aussi rappelé le nombre d'entreprises américaines installées en France et a invoqué les liens historiques entre les deux nations, que ce soit l'aide du Marquis de La Fayette à l'indépendance américaine ou le débarquement américain en Normandie.

Titan International avait proposé en 2012 de reprendre plus de 500 salariés de l'usine en difficulté Goodyear d'Amiens-nord, mais le projet avait ensuite capoté, et la relance du gouvernement il y a quelques semaine a déclenché la lettre de M. Taylor.

nr/bdx