NOUVELLES
21/02/2013 04:58 EST | Actualisé 23/04/2013 05:12 EDT

Le TSX recule au coeur de résultats jugés décevants de Bombardier et Tim Hortons

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en baisse, jeudi, au coeur de craintes de voir la Réserve fédérale américaine mettre fin à un programme clé de relance avant la fin de l'année.

L'indice composé S&P/TSX a reculé de 74,08 points, à 12 639,97, la journée ayant aussi été marquée par des résultats jugés décevants de la part d'entreprises telles que Bombardier (TSX:BBD.B) et Tim Hortons (TSX:THI).

La Bourse de croissance TSX a ajouté 2,8 points, pour s'établir à 1133,97.

Le dollar canadien a cédé 0,14 cent à un nouveau creux de sept mois de 98,16 cents US, alors que les courtiers évitaient les devises plus risquées et davantage axées sur les ressources telles que le huard. Et les prix des matières premières ont chuté significativement.

Les indices américains ont aussi reculé dans la foulée du dévoilement mercredi des minutes de la dernière rencontre de la Fed américaine sur ses politiques.

Le document montre que certains responsables ont affiché leur inquiétude de voir éventuellement les achats mensuels de bons de l'ordre de 85 milliards $ US déstabiliser les marchés financiers ou entraîner des pertes pour la Fed.

Ces achats, connus sous le nom d'assouplissement quantitatif, sont destinés à relancer l'économie américaine en augmentant les liquidités sur les marchés.

La Réserve fédérale doit revoir ce programme lors d'une rencontre en mars.

Mais les indices à New York ont tout de même effacé une partie des importants reculs du jour. La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a chuté de 46,92 points, à 13 880,62, après avoir perdu jusqu'à 93 points dans l'avant-midi.

L'indice du Nasdaq a glissé de 32,92 points, à 3131,49, tandis que l'indice de référence S&P 500 a perdu 9,53 points, à 1502,42.

Sur le TSX, le secteur des métaux de base a affiché le plus important recul, et les prix du cuivre ont clôturé en nette baisse pour une deuxième journée. Le cours sur le Nymex a glissé de cinq cents, à 3,55 $ US la livre.

Le secteur industriel a aussi retraité, avec le titre de Bombardier (TSX:BBD.B) en baisse de 39 cents ou 9,11 pour cent, à 3,89 $, en fonction d'un fort volume de 26,6 millions d'actions.

Les titres énergétiques ont également connu une séance difficile. Le pétrole a baissé de 2,38 $, à 92,84 $ US le baril, après une chute de 2 $ la veille.

Le secteur aurifère a affiché la plus importante progression, alors que l'or a continué de baisser, en recul jeudi de 60 cents, à 1578,60 $ US l'once.