NOUVELLES
21/02/2013 07:55 EST | Actualisé 23/04/2013 05:12 EDT

Le chef du FDLP palestinien légèrement blessé dans l'attentat de Damas

Le secrétaire général du Front démocratique pour la libération de la Palestine (FDLP), Nayef Hawatmeh, a été légèrement blessé jeudi dans l'attentat meurtrier à la voiture piégée qui a frappé Damas, a rapporté un porte-parole de cette formation palestinienne basée en Syrie.

Chef historique du FDLP, M. Hawatmeh a été légèrement blessé au visage et aux mains par des éclats de verre en raison de la puissance de l'explosion qui s'est produite à 500 mètres de son bureau, a indiqué à l'AFP Rachid Qouayder, responsable du bureau de presse du FDLP.

"Il va bien", a-t-il assuré. Le président palestinien Mahmoud Abbas a appelé M. Hawatmeh pour s'enquérir de son état de santé, a rapporté l'agence officielle palestinienne Wafa.

Plus de 30 personnes ont péri jeudi dans un attentat suicide à la voiture piégée dans le centre de Damas, près du siège du parti Baas au pouvoir, selon les médias officiels et l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Originaire d'une tribu chrétienne de Jordanie, M. Hawatmeh, 78 ans, est le chef historique du FDLP, une scission à la fin des années 1960 du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP). Laïc, appartenant à une mouvance marxiste-léniniste, sa formation est une des composantes de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) fondée par Yasser Arafat.

Il a été le premier dirigeant palestinien à reconnaître le principe d'une "solution basée sur deux Etats", palestinien et israélien, ce qui à l'époque était extrêmement audacieux.

rim/ram/sk/feb