NOUVELLES
21/02/2013 07:54 EST | Actualisé 23/04/2013 05:12 EDT

La Turquie déplore ne pas avoir reçu l'aide promise pour les réfugiés syriens

La Turquie a regretté jeudi de ne pas avoir encore bénéficié des promesses d'aide financière internationale en faveur des réfugiés syriens qui fuient la guerre dans leur pays, renouvelées en janvier lors d'une conférence au Koweït.

"Certaines promesses ont été faites à cette conférence au Koweït mais celles qui concernent l'assistance n'ont pas encore été concrétisées", a déploré le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères, Levent Gumrukcu.

"Nous espérons que les fonds promis (...) seront transférés le plus vite possible", a ajouté M. Gumrukcu lors d'un point-presse.

Les donateurs réunis le 30 janvier au Koweït ont promis de verser près d'un milliard de dollars pour venir en aide aux pays qui accueillent des réfugiés syriens.

La Turquie, qui réclame le départ du président Bachar al-Assad, héberge aujourd'hui officiellement près de 200.000 ressortissants syriens dans une série de camps répartis dans tout le sud de son territoire.

Le gouvernement d'Ankara a dépensé à ce jour plus de 600 millions de dollars (quelque 450 millions d'euros) pour leur hébergement et leur prise en charge, mais n'a reçu qu'environ 90 millions de dollars (65 millions d'euros) de la communauté internationale, selon le porte-parole de la diplomatie turque.

L'ONU a récemment averti que le flot de réfugiés syriens pourrait atteindre 1,1 million d'ici quelques mois. La plupart de ces personnes se sont enfuies au Liban, en Jordanie, en Turquie et en Irak.

fo-pa/ahu