NOUVELLES
21/02/2013 01:08 EST | Actualisé 23/04/2013 05:12 EDT

Haïti: Jean-Claude Duvalier ignore une citation à comparaître

PORT-AU-PRINCE, Haïti - L'ancien dictateur haïtien Jean-Claude Duvalier a ignoré jeudi une citation à comparaître pour une audience visant à déterminer si des accusations de violation des droits de l'homme devaient de nouveau être déposées contre lui.

L'avocat de «Baby Doc», Reynold Georges, a annoncé qu'il avait porté la cause en appel devant la Cour suprême 90 minutes après le début prévu de l'audience de jeudi.

Duvalier a dirigé Haïti de 1971 à 1986, une époque où des milliers de personnes ont été emprisonnées, torturées et tuées parce qu'elles s'opposaient à son gouvernement.

Après son retour surprise en sol haïtien en janvier 2011, il avait été accusé de détournement de fonds et de violation des droits de l'homme. Un tribunal a toutefois annulé toutes les accusations qui pesaient contre lui à l'exception de celle relative au détournement de fonds, un crime passible d'une peine maximale de cinq ans de prison.

Jean-Claude Duvalier a omis de se présenter à deux autres audiences par le passé sans recevoir de sanction.