NOUVELLES
21/02/2013 04:02 EST | Actualisé 22/04/2013 05:12 EDT

Autre médaille pour Williamson

L'Ontarien Chris Williamson et son guide québécois Robin Fémy ont ajouté une autre médaille à leur collection jeudi aux Championnats du monde de ski para-alpin à La Molina, en Espagne.

Troisièmes de la descente pour les athlètes avec un handicap visuel la veille, les deux comparses ont gagné la médaille d'argent du super-G.

« Je suis de plus en plus près de mon but, une marche plus haut, a dit Williamson, vice-champion du monde du super-G en 2009. Je skiais fort et à la fin de la journée, tout s'est mis en place. Ça prouve que nous progressons. »

Comme mercredi, les Espagnols Yon Santacana Maiztegui et Miguel Galindo Garces ont été les plus rapides. Ils ont négocié le tracé en 1 min 10 s 49/100 pour ainsi conserver leur titre acquis en 2011, en Italie.

Williamson et Fémy ont suivi avec 1,16 s de retard, tandis que les Suisses Hugo Thomas et Luana Bergamin (1:12,78) ont complété le podium.

« Nous avons toujours été rivaux Santacana et moi. Nous sommes de bons amis, mais sur la piste, nous sommes des rivaux », a poursuivi Williamson, 40 ans.

Les Ontariens Mac et Billy Joe Marcoux (1:14,68), qui participent à leurs premiers mondiaux, ont eu de la difficulté à suivre la bonne ligne de course et ils ont terminé 8es.

En ski debout, Braydon Luscombe (1:17,84), de Duncan en Colombie-Britannique, s'est classé 14e.

En ski assis, le Britanno-Colombien Josh Dueck (1:14,81) a pris le 6e rang.

Son coéquipier Caleb Brousseau (1:16,01) a dû reprendre sa descente parce que le compétiteur qui le précédait avait chuté. Le skieur de Terrace, en Colombie-Britannique, s'est finalement classé 11e.

Chez les femmes, Kimberly Joines filait vers un autre podium quand elle a chuté à la fin du parcours. Mercredi, la Britanno-Colombienne avait gagné l'argent en descente.