Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Un congé mérité

C'est une bonne chose que le Canadien ait eu congé d'entraînement, mercredi. Les joueurs ont ainsi pu se pincer pour réaliser ce qui leur arrive. Premiers dans l'Est avec 23 points après le premier mois de la saison écourtée, qui l'eût cru?

Plus sérieusement, cinq victoires acquises en l'espace de huit jours, on parle d'un congé pleinement mérité. Incontestablement.

Dans une saison de 48 matchs, une série de 5 gains, c'est l'équivalent de 8 dans un calendrier de 82 rencontres. Aussi bien en profiter quand ça passe.

Le Tricolore (11-4-1) renouera avec l'action au Centre Bell dès jeudi face aux Islanders de New York. Il tentera de remporter un sixième match de suite pour la première fois depuis mars 2010. Il complétera sa semaine à domicile, samedi, en se frottant à nouveau aux Rangers, qu'il a vaincus 3-1 à New York, mardi.

Le Canadien doit saisir l'occasion d'engranger des points parce qu'il amorcera lundi une séquence au cours de laquelle il livrera 11 matchs sur 15 à l'étranger.

Tout marche comme sur des roulettes actuellement, à l'exception de quelques irritants comme l'inertie du vétéran Erik Cole. L'entraîneur Michel Therrien souhaite que ses troupiers continuent d'appliquer la recette du succès et de retirer une grande satisfaction de disputer des matchs très serrés et hermétiques en défense, pour ne pas dire « plates ».

Parce que le style de jeu que Therrien a inculqué n'a rien de tape-à-l'oeil, en fait c'est tout le contraire. Mais il est vachement efficace et bien adapté au groupe de joueurs qu'il a sous la main.

L'apport de Prust

L'investissement de 10 millions de dollars dans l'embauche de Brandon Prust pour quatre ans, l'été dernier, rapporte déjà des dividendes. Le combatif Prust est un meneur, tant sur la glace qu'à l'extérieur. Il apporte un élément de robustesse qui manquait cruellement à l'équipe.

À défaut d'être flamboyant sur la glace, le Canadien est créatif dans ses façons de gagner et c'est tout ce que ses partisans lui demandent. Pour une équipe qui relève d'une saison de misère, c'est un revirement de situation pour le moins inattendu.

Mais tout cela reste fragile, Therrien le sait mieux que quiconque. La situation peut se corser rapidement avec une série de défaites. Les blessures peuvent tout faire dérailler.

Parlant de blessures, on verra si l'ailier recrue Brendan Gallagher effectuera un retour au jeu cette semaine. Gallagher a subi une commotion cérébrale au cours du match de samedi dernier contre les Flyers de Philadelphie, que le CH a remporté 4-1. Il a raté les deux dernières rencontres.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.