NOUVELLES
20/02/2013 03:31 EST | Actualisé 22/04/2013 05:12 EDT

Mondiaux-2013 - L'or après l'argent pour Hammer et les Australiens

La poursuiteuse américaine Sarah Hammer et le quatuor australien de la poursuite par équipes ont décroché l'or, mercredi à Minsk, dès la soirée d'ouverture des Championnats du monde sur piste, moins de sept mois après avoir dû se satisfaire de l'argent aux JO de Londres.

Les deux autres finales au programme sont revenues au Français François Pervis dans l'épreuve du kilomètre, une discipline de référence absente du programme olympique depuis 2008, et à la paire allemande formée de Miriam Welte et Kristina Vogel dans la vitesse par équipes dames, titrée à Londres.

L'été dernier, les deux Allemandes n'avaient gagné l'or des JO qu'après le déclassement de leurs rivales chinoises en finale, à cause d'un relais hors zone. Cette fois, Welte et Vogel ont pris le dessus sur la piste, pour 3 centièmes de seconde, à l'issue des deux tours de piste.

Welte, 26 ans, et Vogel, 22 ans, ont eu une préparation contrariée par les examens nécessaires pour suivre une formation dans la police. Mais, si leur temps de 33 sec 053 se situe à 63 centièmes de seconde du record du monde établi par leur rivales chinoises lors du tournoi olympique (32 sec 422), il leur a permis de conserver leur titre mondial obtenu l'an passé à Melbourne (Australie) le 2 août dernier.

En 2012, Hammer avait délaissé la poursuite individuelle, épreuve non olympique, pour se consacrer à l'omnium dans lequel elle a décroché la médaille d'argent aux JO. La Californienne, âgée de 29 ans, a renoué avec sa discipline de prédilection aux Mondiaux et a conquis son cinquième titre après ceux de 2006, 2007, 2010 et 2011.

En finale, Hammer, auteur du meilleur temps des qualifications, a rejoint dans le dernier tour la jeune australienne Amy Cure (20 ans). La détentrice du record du monde de la distance (3 min 22 sec 269) s'est rapprochée ainsi du record des (six) victoires détenu par sa compatriote Rebecca Twigg (entre 1982 et 1995) et la Russe Tamara Garkuchina à une époque encore plus lointaine (entre 1967 et 1974).

Autre "revanchard", le quatuor australien de la poursuite a repris à la Grande-Bretagne le titre mondial perdu l'an passé. Michael Hepburn (21 ans), seul rescapé de l'équipe victorieuse en 2010 et 2011, a goûté de nouveau à l'or, en compagnie cette fois de Glenn O'Shea (23 ans), Alexander Edmonson (19 ans), et Alexander Morgan (18 ans).

Dans le temps de 3 min 56 sec 751 sur les 4 kilomètres départ arrêté, les "Aussies" ont surclassé les Britanniques qui ne présentaient que deux éléments du quatuor champion olympique l'été dernier, Steven Burke et Ed Clancy.

En ouverture des compétitions, François Pervis avait auparavant touché au but dans le kilomètre, après une succession de places sur le podium (une médaille d'argent, quatre de bronze).

Le Français, 28 ans, a bouclé la distance en 1 min 00 sec 221, soit 64 centièmes de moins que le Néo-Zélandais Van Velthooven. Déçu de n'être que remplaçant aux JO de Londres, Pervis s'était relancé en participant à la longue tournée du keirin au Japon réservé aux étrangers.

"Là-bas, c'est la guerre à chaque sprint, sur des vélos en acier, des pistes en béton", s'est félicité le nouveau champion du monde. "Je suis devenu plus fort".

jm/eb