Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le corps de la Canadienne Elisa Lam retrouvé coincé dans un réservoir d'eau à Los Angeles

This photo released by the Los Angeles Police Department shows Elisa Lam of Vancouver, British Columbia, Canada. The police are asking for the public’s help in locating the young Canadian woman who was visiting Los Angeles and last seen at a downtown hotel. Her disappearance is suspicious and may suggest foul play. (AP Photo/Los Angeles Police Department )
This photo released by the Los Angeles Police Department shows Elisa Lam of Vancouver, British Columbia, Canada. The police are asking for the public’s help in locating the young Canadian woman who was visiting Los Angeles and last seen at a downtown hotel. Her disappearance is suspicious and may suggest foul play. (AP Photo/Los Angeles Police Department )

LOS ANGELES, États-Unis - En Californie, la police a confirmé que le corps d'une femme retrouvé coincé dans un réservoir d'eau sur le toit d'un hôtel de Los Angeles était bien celui d'une touriste canadienne qui était portée disparue.

Les enquêteurs ont déterminé que le corps, trouvé mardi matin à l'hôtel Cecil, était celui d'Elisa Lam, âgée de 21 ans.

Un préposé à l'entretien avait fait la découverte du corps après que des clients se soient plaints de la faible pression d'eau.

Mme Lam, originaire de Vancouver, s'était rendue seule en Californie, le 27 janvier. Elle a été vue pour la dernière fois par des employés au Cecil, le 31 janvier.

Les enquêteurs tentent de déterminer si un acte criminel est à l'origine de la mort de la jeune femme ou si elle a été victime d'un accident très étrange.

Mme Lam devait se rendre à Santa Cruz et avait tendance à utiliser les transports publics. Elle avait été en contact quotidien avec sa famille jusqu'à sa disparition.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.