NOUVELLES
20/02/2013 03:34 EST | Actualisé 22/04/2013 05:12 EDT

High Liner a subi une perte nette d'un peu moins de 2,7 millions $ US

LUNENBURG, N.-É. - L'entreprise de transformation des produits de la mer Aliments High Liner (TSX:HLF) a fait état mercredi d'une perte nette d'un peu moins de 2,7 millions $ US, ou 18 cents US par action, pour son quatrième trimestre.

Il s'agit d'un résultat légèrement supérieur à la perte nette de 2,9 millions $ US, ou 19 cents US par action, subie lors de la même période un an auparavant.

Néanmoins, l'amélioration est plus prononcée si l'on fait abstraction des coûts relatifs à l'acquisition d'Icelandic USA et d'autres éléments non récurrents. Sur une base ajustée, High Liner a en effet réalisé un bénéfice net de 10,6 millions $ US, ou 68 cents US par action, en hausse d'environ 58 pour cent par rapport à celui de 6,7 millions $ US, ou 44 cents US par action, du quatrième trimestre de 2011.

Les revenus ont également augmenté de façon substantielle, étant passés de 174,3 millions $ US à 217,6 millions $ US, soit une progression de quelque 25 pour cent.

Icelandic USA a représenté 59,5 millions $ US des ventes totales.

High Liner, dont le siège social se trouve à Lunenburg, en Nouvelle-Écosse, est l'un des plus importants producteurs de poissons et fruits de mer surgelés en Amérique du Nord.

L'entreprise transforme et commercialise des produits de la mer vendus sous les marques High Liner, Fisher Boy, FPI, Mirabel, Sea Cuisine et Royal Sea dans la plupart des grandes chaînes de supermarchés en Amérique du Nord. Elle vend également ses produits à des restaurants et des entreprises de services alimentaires.

À la Bourse de Toronto, mercredi, les actions des Aliments High Liner ont terminé la séance à 35,10 $, en hausse 10 cents par rapport à leur précédent cours de clôture.