NOUVELLES
20/02/2013 04:05 EST | Actualisé 22/04/2013 05:12 EDT

Haïti: la Communauté de la Caraïbe admet le français comme langue de travail

Les dirigeants de la Caricom (marché commun de la Caraïbe), réunis en Haïti lundi et mardi, ont admis le français comme deuxième langue de travail après l'anglais, a annoncé mercredi à l'AFP le ministre haïtien des Affaires étrangères Pierre-Richard Casimir.

"La décision sera effective dans six mois, lors du prochain sommet de l'organisation prévu à Trinité-et-Tobago", a-t-il précisé.

M. Casimir considère cette décision comme une victoire pour Haïti, seul pays de la région parlant français.

Cependant, Haïti pourrait être rejoint bientôt par la Guadeloupe et la Martinique qui ont sollicité l'adhésion à la Caricom sur une requête de la France, a-t-on appris de source officielle à Port-au-Prince.

"Il y avait des difficultés à faire accepter le français étant donné le coût que cela implique pour traduire tous les documents", a expliqué M. Casimir, ajoutant que son pays allait rechercher des ressources auprès d'organisations comme l'OIF (Organisation internationale de la Francophonie).

cre/sam