NOUVELLES
20/02/2013 10:03 EST | Actualisé 22/04/2013 05:12 EDT

Environnement: des politiciens chinois mis au défi de nager dans des rivières

Getty Images
Trash clogs up a polluted canal at the edge of Beijing on March 16, 2012. China said that two-thirds of its cities currently fail to meet new air-quality standards introduced this week that are based on the pollutants most harmful to health. Under pressure from a worried Chinese public, the government this week issued revised air-quality targets based on the smallest particulates, which make up much of the country's air pollution. AFP PHOTO/Mark RALSTON (Photo credit should read MARK RALSTON/AFP/Getty Images)

PÉKIN, Chine - Un homme d'affaires chinois offre l'équivalent de 32 000 $ US à un responsable environnemental de sa région si celui-ci accepte de nager dans une rivière polluée.

Jin Zengmin a publié cette offre en ligne samedi, accompagnée de photos d'une rivière encombrée de détritus qui coule dans sa ville natale de Rui'an, dans la province orientale du Zhejiang. Il a mis au défi le responsable de la protection de l'environnement, Bao Zheming, de nager dans cette rivière en échange d'un prix en argent de 200 000 yuans.

Un peu plus loin, dans le comté voisin de Cangnan, un internaute anonyme a offert mardi l'équivalent de 48 000 $ US au responsable environnemental de la région si celui-ci accepte de plonger dans une rivière polluée.

M. Jin a expliqué sur son site Internet qu'une usine de chaussures de caoutchouc rejette des eaux usées dans la rivière et que le secteur souffre d'une incidence élevée de cancer.

Un représentant du gouvernement de Rui'an a refusé de dire si M. Bao acceptera le défi de M. Jin. Le gouvernement aurait toutefois communiqué avec M. Jin et aurait l'intention de prendre certaines mesures, notamment en collaborant avec les résidants pour nettoyer la rivière et en indiquant clairement qu'il est interdit de la polluer.

Il a aussi promis des mesures pour lutter contre la pollution industrielle.

Le développement économique rapide de la Chine entraîne souvent des conséquences cauchemardesques pour l'environnement. Le ministre chinois adjoint des Ressources en eau, Hu Siyi, a indiqué l'an dernier que 20 pour cent des rivières du pays sont si polluées qu'elles sont considérées trop toxiques pour le contact humain. Jusqu'à 40 pour cent des rivières seraient gravement polluées.