NOUVELLES
20/02/2013 05:44 EST | Actualisé 22/04/2013 05:12 EDT

Des responsables de la Réserve fédérale américaine sont préoccupés

WASHINGTON - Plusieurs responsables des politiques de la Réserve fédérale des États-Unis ont laissé entendre le mois dernier que la banque centrale américaine pourrait devoir diminuer ses efforts afin de maintenir les coûts d'emprunt à un faible niveau pendant quelque temps.

Le procès-verbal de la rencontre d'élaboration des politiques de la Fed ayant eu lieu les 29 et 30 janvier, rendu public mercredi, permet d'apprendre que certains responsables étaient préoccupés par la volonté de la Fed de continuer à acheter pour 85 milliards $ US d'obligations par mois, jusqu'à ce que le marché de l'emploi se soit amélioré de façon substantielle.

Ils ont dit craindre que la poursuite des achats puisse éventuellement faire croître l'inflation, perturber les marchés financiers et contraindre la Fed à absorber des pertes une fois qu'elle commencera à se départir de ses investissements.

Selon le compte rendu, certains responsables de la Fed estimaient qu'un examen des achats d'obligations pourrait inciter le comité de politique à ralentir ou cesser ses achats «avant qu'il n'ait jugé qu'une amélioration substantielle des perspectives pour le marché du travail ait eu lieu».

Les dirigeants de la Fed ont finalement voté, dans une proportion de 11 voix contre une, afin de maintenir ouvert le programme d'achat d'obligations et de ne pas en modifier l'importance. Dans un communiqué, la banque centrale a indiqué que les achats se poursuivraient d'ici à ce que le marché de l'emploi se soit amélioré de façon importante.

Les achats d'obligations visent à maintenir à un niveau peu élevé les coûts d'emprunt afin d'encourager les emprunts et les achats.

PLUS:pc