NOUVELLES
20/02/2013 08:14 EST | Actualisé 22/04/2013 05:12 EDT

Boralex affirme être en position de doubler sa taille d'ici la fin de 2016

MONTRÉAL - Le producteur montréalais d'énergie renouvelable Boralex (TSX:BLX) affirme être en position de doubler sa taille d'ici la fin de 2016 et, au-delà de cette date, être à l'affût d'occasions de croissance tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de son marché traditionnel, le Québec et la France.

«Tout est maintenant en place pour une hausse significative du bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (BAIIA) à compter de l'an prochain», a affirmé mercredi le président et chef de la direction de Boralex, Patrick Lemaire, lors d'une conférence téléphonique organisée afin de discuter des résultats financiers du quatrième trimestre et de l'exercice 2012 de la société.

«Nous sommes aujourd'hui en position de doubler la taille de l'entreprise, son BAIIA et ses flux de trésorerie, au cours des années à venir, sans avoir besoin de lever des fonds», a-t-il ajouté.

Boralex a annoncé avoir vu son bénéfice net chuter au quatrième trimestre, alors que les revenus tirés de ses ventes d'énergie ont glissé de 6,5 pour cent en raison d'une hydrologie plus faible aux États-Unis et de la transformation de ses activités dans le secteur de la puissance thermique.

Le résultat net attribuable aux actionnaires de l'entreprise montréalaise s'est établi à 1,2 million $, ou trois cents par action, au cours de la période de trois mois terminée le 31 décembre.

Cela représente un recul par rapport aux 8,2 millions $, ou 8,2 cents par action, de la même période en 2011, alors que la société avait fait état d'un résultat net des activités abandonnées de 4,6 millions $, ou 12 cents par action. Au plus récent trimestre, ce montant s'est élevé à 696 000 $, ou deux cents par action.

Les produits de la vente d'énergie ont été de 52,1 millions $, comparativement à 56,5 millions $, tandis que les revenus d'ensemble ont atteint 54,5 millions $, contre 56,7 millions $.

Sur une base ajustée, Boralex a réalisé un bénéfice d'un cent par action, ce qui correspond aux attentes, tandis que ses revenus ont été supérieurs aux 52,2 millions $ prévus par les analystes consultés par Thomson Reuters.

Il y a un an, Boralex avait réalisé un résultat de 10 cents par action sur des revenus de 56,7 millions $.

Pour l'exercice, les analystes avaient prédit que Boralex enregistrerait une perte ajustée de 27 cents par action sur des revenus de 181,4 millions $, comparativement à une perte de sept cents par action sur des revenus de 194,7 millions $ en 2011.

En fait, Boralex a annoncé une perte ajustée de 25 cents par action et des revenus de 183,3 millions $ pour l'exercice.

Boralex est une société productrice d'électricité vouée au développement et à l'exploitation de sites de production d'énergie renouvelable.

À la Bourse de Toronto, mercredi, les actions de Boralex ont clôturé à 9,30 $, en hausse de 14 cents par rapport à leur précédent cours de clôture.