NOUVELLES
20/02/2013 06:34 EST | Actualisé 22/04/2013 05:12 EDT

Appel en faveur de la mise à niveau de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont

MONTRÉAL - Le Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens (CMDP) de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont (HMR) s'inquiète d'un éventuel report du projet de modernisation des installations de l'établissement montréalais.

Il juge que ce projet est essentiel afin que la communauté de l'Est de Montréal puisse, au même titre que celle du reste de l'île, jouir pleinement de son droit à la santé.

Le président du Comité, le Dr Rafik Ghali, fait valoir que la grande compétence et le dévouement des équipes de l'hôpital ne peuvent pas grand-chose contre la désuétude de certaines installations et un sous-financement chronique.

Il rappelle que la clientèle de Maisonneuve-Rosemont correspond au tiers de la population de Montréal. Selon lui, les installations de l'hôpital, qui a été construit dans les années 1950, sont trop petites pour répondre aux besoins de la population.

Le Comité lance un appel au gouvernement du Québec pour qu'il inscrive l'hôpital Maisonneuve-Rosemont sur la liste des établissements où une intervention est prioritaire.

Le quotidien La Presse affirmait mardi que d'importants projets d'immobilisation dans le réseau de la santé de la région de Montréal seraient mis de côté pour au moins un an en raison des finances serrées du gouvernement Marois.

Il précisait que la réfection de l'hôpital Maisonneuve-Rosemont, la deuxième phase de l'Institut de cardiologie et le nouveau pavillon de la Cité-de-la-Santé, à Laval ne faisaient pas partie de la liste des priorités que le ministère de la Santé était en train de dresser.