NOUVELLES
19/02/2013 06:07 EST | Actualisé 21/04/2013 05:12 EDT

Des diamants d'une valeur de 50 millions $ volés en Belgique

Getty Images
CORRECTING INFO A picture shows fences surrouding Bussels international airport in Zaventem on February 19, 2013. Armed robbers made off with $50 million worth of diamonds in a massive heist at Brussels airport, the global dealers syndicate in Antwerp told AFP on February 19, 2013. The robbery was 'one of the biggest' ever, a spokeswoman for the Antwerp World Diamond Centre said, adding that the diamonds were 'rough stones' being transported from Antwerp to Zurich. AFP PHOTO / BELGA - BRUNO FAHY (Photo credit should read BRUNO FAHY/AFP/Getty Images)

BRUXELLES - Huit hommes se sont emparés de diamants valant plusieurs dizaines de millions de dollars tard lundi, après avoir découpé une clôture de sécurité à l'aéroport international de Bruxelles, en Belgique.

Les pierres précieuses se trouvaient à bord d'un appareil qui s'apprêtait à décoller pour la Suisse.

Les hommes armés et cagoulés ont utilisé deux véhicules munis de clignotants bleus pour commettre leur méfait. Ils n'ont mis que quelques minutes à s'emparer du butin avant de prendre la fuite.

«Ils ont tenté de se faire passer pour des policiers», a dit une porte-parole du bureau du procureur de Bruxelles, Anja Bijnens.

Les hommes, qui portaient également des uniformes foncés semblables à ceux des policiers, se sont emparés de 120 colis. La plupart de ceux-ci contiennent des diamants, mais d'autres renferment des métaux précieux.

La police a retrouvé un véhicule incendié peu de temps après et continue à chercher des indices.

La valeur des pierres subtilisées est évaluée à 50 millions $ US.

Un porte-parole de l'aéroport de Bruxelles a été incapable d'expliquer comment les mesures de sécurité en place ont pu être déjouées aussi facilement.

Les malfaiteurs ont pu pénétrer sur la piste après avoir découpé la clôture là où deux chantiers de construction les cachaient à la vue. Ils se sont ensuite approchés de l'appareil environ 20 minutes avant son départ, avec leurs armes automatiques à la main, avant de défoncer la soute à bagages depuis l'extérieur.

Mme Bjinens affirme que les passagers à bord du vol n'ont eu connaissance de rien.

Les voleurs ont mis moins de cinq minutes à compléter leur opération, avant de s'enfuir à haute vitesse.