NOUVELLES
19/02/2013 09:03 EST | Actualisé 21/04/2013 05:12 EDT

Matricule 728 : bras de fer entre Radio-Canada et le SPVM

Un juge doit décider d'ici quelques jours si Radio-Canada devra donner au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) des copies d'enregistrements audio et vidéo faits lors de l'intervention musclée d'octobre dernier mettant en cause la policière Stéphanie Trudeau, mieux connue sous le nom de matricule 728.

Le juge a levé l'interdit de publication sur cette affaire mardi, ce qui permet à la SRC de faire état de la demande du SPVM.

Les enquêteurs du SPVM veulent obtenir l'intégralité des vidéos filmées par des témoins de l'intervention, l'enregistrement audio intégral des propos du matricule 728 enregistré à son insu, ainsi que l'entrevue entière effectuée par Radio-Canada avec un témoin, Katia Moreau.

Radio-Canada a remis une copie de ce qui a été diffusé en ondes, mais s'oppose à la requête de la police.

Le Directeur des relations publiques de Radio-Canada, Marc Pichette, estime d'une part que les enquêteurs n'ont pas fait tout le travail nécessaire pour recueillir la preuve et d'autre part que le diffuseur public doit protéger la liberté de presse.

Le SPVM a refusé de faire tout commentaire dans le dossier.