DIVERTISSEMENT
19/02/2013 09:31 EST | Actualisé 21/04/2013 05:12 EDT

Ligue Nationale d'Improvisation: 35 ans de fous rires au Club Soda

Marie-Josée Roy

La Ligue Nationale d’Improvisation (LNI) effectuait, lundi soir, sa grande rentrée montréalaise dans un Club Soda secoué par les rires d’un public de tous les âges, et qui a réagi haut et fort aux différents sketchs, et brandi avec énergie ses cartons pour voter pour ses favoris. Beaucoup de préadolescents étaient au rendez-vous pour la toute première fois, découvrant avec bonheur cette hilarante tradition qui fait partie de nos mœurs depuis maintenant 35 ans.

Pour l’occasion, le clan des Verts (l’entraîneur Christian Brisson-Dargis, Christian Vanasse, Mathieu Lepage, Diane Lefrançois et Tammy Verge) affrontait la bande des Jaunes (l’entraîneur Benoît Chartier, Réal Bossé, René Rousseau, Salomé Corbo et Marie-Soleil Dion).

Les artistes se sont éclatés dans des segments de une à dix minutes, de type comparé (les groupes s’amusant à tour de rôle) ou mixte, portés ou non par une catégorie imposée, articulés autour de thèmes variés, comme «Le prix des mots», «Fièvre», «En comptant sur ses doigts», «Pas complètement prêt», «Pas de cachette» ou «Moi?». Ce sont finalement les Verts qui ont remporté le duel, avec un score de 7 contre 6.

Mots touchants

Luc Senay, vétéran de la LNI et qui s’y est commis pendant 12 saisons, dont une à titre d’arbitre, est venu livrer un témoignage en début de troisième période. C’est aussi à lui qu’est revenue la délicate tâche d’attribuer les étoiles de la soirée, qu’il a décernées à Christian Vanasse, Salomé Corbo et Mathieu Lepage.

«Il n’y a rien qui a changé dans ce jeu-là», a lancé l’acteur avec enthousiasme. «C’est magnifique. Tout à l’heure, un jeune est venu me dire que c’était la première fois qu’il assistait à un match. Les jeunes sont heureux, ils aiment l’improvisation. Ce soir, vous avez les maîtres devant vous, mes amis!»

L’an dernier, la première joute dans la métropole se tenait quelques heures après le départ de Chantal Jolis, décédée pendant la nuit précédente. On avait adressé un ultime hommage à cette «amie de la LNI» qui s’était jointe au mouvement à la fin des années 1980, à titre de narratrice des matchs.

Lundi soir on a salué un autre grand disparu: le comédien Michel-André Cardin qui a, lui aussi, été membre de cette belle famille au tournant du 20e anniversaire de celle-ci et qui a ensuite fait partie de l’équipe de l’émission Dieu Merci!, laquelle fait la part belle à l’improvisation. Michel-André Cardin était dans le coma depuis 2008 après avoir été victime d’un accident de parapente au Brésil, lors de son voyage de noces. Il est mort la semaine dernière.

35 ans d’histoire

Le retour en ville des têtes d’affiche de la LNI braquait par ailleurs les projecteurs sur le 35e anniversaire de l’institution, fondée le 21 octobre 1977 à l’initiative de Robert Gravel et Yvon Leduc. Les deux hommes avaient eu l’idée de créer un spectacle participatif, où des saynètes théâtrales et improvisées seraient structurées selon les codes du hockey. Le tout premier match, présenté à la Maison de Beaujeu du Théâtre expérimental de Montréal, avait été joué sur le coup de minuit.

Le concept ne devait durer que le temps de quatre représentations, or, il est peu à peu devenu un symbole culturel de la Belle Province. La diffusion des matchs à la télévision, sur les ondes de Radio-Québec au début des années 1980, a fait augmenter l’engouement et, au fil du temps, des ligues d’improvisation ont vu le jour aux quatre coins du Québec. Chaque année, quelque 20 000 spectateurs rigolent et s’étonnent des prouesses des joueurs, qui combattent férocement pour mettre la main sur la précieuse coupe Charade à la fin de la saison. Patrice L’Écuyer détient le record du participant s’étant illustré dans le plus grand nombre d’improvisations en un an, soit 87 numéros en 16 parties.

Ces dernières années, la LNI s’est produite dans des pays comme la Belgique, le Congo, la France, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège, le Maroc, le Pérou, la Roumanie et la Suisse.

La LNI disputera ses parties à Montréal, au Club Soda les lundis et mardis, jusqu’au 12 mai prochain. Pour se procurer des billets, consultez le www.clubsoda.ca ou téléphonez au (514) 266-1010.