NOUVELLES
19/02/2013 04:57 EST | Actualisé 21/04/2013 05:12 EDT

Le TSX grimpe avec les données sur l'Allemagne et les rachats d'entreprises

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé mardi sur un solide gain, stimulée par l'activité de fusion et acquisition et la publication de données encourageantes sur l'optimisme des investisseurs allemands, ce qui amoindrit les craintes de voir la plus grande économie européenne se diriger vers une récession.

L'indice composé S&P/TSX a bondi de 123,57 points pour terminer la séance à 12 810,21 points, tandis que la Bourse de croissance TSXV a échappé 13,85 points à 1171,8 points.

Le dollar canadien s'est pour sa part déprécié de 0,56 cent US à 98,83 cents US, après avoir reculé plus tôt jusqu'à 98,65 cents US, un creux de sept mois.

L'assureur canadien Great West Lifeco (TSX:GWO) a annoncé mardi son intention de racheter Irish Life Group pour la somme de 1,75 milliard $. Ses actions ont avancé de 65 cents pour clôturer à 27,43 $.

D'autres médias ont en outre rapporté que les détaillants Office Depot et OfficeMax discutaient au sujet d'une éventuelle fusion. Selon le Wall Street Journal, le mariage des deux spécialistes des biens de bureaux devrait entraîner d'importantes économies de coûts et pourrait être annoncé dès cette semaine.

Les indices américains ont aussi connu une bonne séance après la publication d'un indice sur la confiance des investisseurs allemands, lequel s'est avéré supérieur aux attentes des analystes.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a grimpé de 53,91 points à 14 035,67 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a pris 21,56 points à 3213,59 points et que l'indice élargi S&P 500 a avancé de 11,15 points à 1530,94 points.

Les données allemandes ont agi comme un calmant pour les marchés, particulièrement parce qu'un un autre rapport économique a dévoilé, la semaine dernière, que l'économie de l'Allemagne s'était contractée de 0,6 pour cent au quatrième trimestre. Un autre recul au premier trimestre de cette année représenterait une récession technique mais plusieurs économistes croient plutôt que le recul était temporaire et que l'économie renouera rapidement avec la croissance.

À Toronto, le secteur des télécommunications a réalisé le meilleur gain du jour, avec une croissance de 1,58 pour cent. L'action de Rogers Communications (TSX:RCI.B) a continué à profiter des solides résultats financiers présentés vendredi dernier pour s'emparer de 1,17 $ à 48,49 $.

Le secteur de la finance a aussi progressé, de 1,2 pour cent, l'action de la Banque Royale (TSX:RY) ayant notamment gagné 1,13 $ à 64,43 $.

Le groupe des technologies de l'information a pris 1,03 pour cent. L'action de BlackBerry (TSX:BB) y a pris 34 cents à 14,57 $ même si Canaccord Genuity a réduit à seulement 30 000 unités son estimation des livraisons du téléphone intelligent BlackBerry Z10 en février, largement moins que sa précédente prévision de plus de 1,75 million d'appareils.

La division de recherche sur les marchés des capitaux de la Financière Canaccord (TSX:CF) a indiqué que ses évaluations mondiales faisaient état de ventes modestes pour le Z10, ajoutant que les pénuries constatées dans certains magasins tenaient davantage à une insuffisance de stocks qu'à une forte demande.

Les prix du pétrole et du cuivre ont reculé malgré les données positives en Europe.

À Toronto, le secteur de l'énergie a gagné 1,03 pour cent, le cours du pétrole brut ayant pris 80 cents US à 96,66 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York. L'action de Suncor Énergie (TSX:SU) s'est emparée de 42 cents à 32,17 $.

Les titres miniers se sont inscrits du côté des reculs mardi, le secteur des métaux de base ayant retraité de 1,1 pour cent. Le cours du cuivre a fortement chuté après que plusieurs gouvernements locaux en Chine eurent annoncé de nouvelles mesures pour restreindre le financement aux éventuels acheteurs de maisons.

Le prix du cuivre a effacé 9 cents US à 3,65 $ US la livre à New York. La Chine est le plus grand consommateur de ce métal, qui est pratiquement considéré comme un indicateur économique en soi tant il est utilisé dans un grand nombre d'industries, notamment dans les systèmes électriques et la plomberie des maisons. À Toronto, l'action de HudBay Minerals (TSX:HBM) a cédé 30 cents à 10,64 $.

Le secteur aurifère du parquet torontois a reculé d'environ 0,4 pour cent, le cours du lingot d'or ayant abandonné 5,30 $ US à 1604,20 $ US l'once à New York. L'action d'AuRico Gold (TSX:AUQ) a notamment effacé 22 cents à 6,60 $.