NOUVELLES
19/02/2013 10:59 EST | Actualisé 21/04/2013 05:12 EDT

Le sénateur Mike Duffy dit avoir deux résidences sur l'Île-du-Prince-Édouard

CHARLOTTETOWN - Pressé de questions à propos de ses réclamations pour se loger dans la capitale fédérale, le sénateur conservateur Mike Duffy affirme posséder deux maisons sur l'Île-du-Prince-Édouard pour disposer d'un meilleur accès aux soins de santé.

M. Duffy dit louer une maison à Charlottetown durant l'hiver — en plus d'une maison qu'il possède à Cavendish, dans la même province, où il habite durant l'été — pour qu'il puisse disposer d'un accès plus rapide aux services de santé dans le cas d'une urgence.

Lors d'un point de presse à Charlottetown, le sénateur a affirmé que les Canadiens le considéraient comme un «homme honnête» qui ne tricherait pas avec ses dépenses.

M. Duffy fait l'objet d'un audit, en compagnie de ses collègues sénateurs Pamela Wallin, Mac Harb et Patrick Brazeau, à la suite de questions sur leurs réclamations pour logement.

Le sénateur Duffy a dit vouloir laisser cette question aux comptables.

Selon lui, il n'en revient ainsi qu'à la firme Deloitte de présenter un rapport en temps et lieu, et la question sera tranchée.

M. Duffy est au coeur d'une controverse entourant ses réclamations de logement de 33 000 $ depuis 2010, alors qu'il possède également une maison à Ottawa.

Les députés de l'opposition s'interrogent à savoir si sa résidence principale est bel et bien un cottage de Cavendish, comme il l'a déjà affirmé.

La Constitution oblige les sénateurs à résider dans les provinces qu'ils sont choisis pour représenter.