NOUVELLES
19/02/2013 04:49 EST | Actualisé 21/04/2013 05:12 EDT

Gabon: pauvreté "endémique" malgré une croissance "vigoureuse" (FMI)

L'activité économique au Gabon croît de manière vigoureuse, grâce aux ressources pétrolières, mais la pauvreté dans le pays reste "endémique", a estimé le Fonds monétaire international (FMI) mardi.

"En dépit d'une croissance économique vigoureuse, la pauvreté reste endémique et le chômage est élevé", a noté le Fonds dans un communiqué résumant son évaluation de l'économie gabonaise.

Richement doté en ressources naturelles (pétrole, manganèse), le Gabon devrait voir son produit intérieur brut (PIB) progresser de près de 6% cette année, d'après le Fonds.

"Les perspectives sont favorables mais exposées à certains aléas", indique le FMI, évoquant le risque d'un ralentissement de la croissance mondiale qui freinerait la demande d'or noir et assécherait les revenus du pays.

Pour se défaire de sa dépendance pétrolière, le Gabon a lancé un vaste programme d'investissement public que le Fonds salue tout en s'inquiétant de son impact sur les finances publiques.

Le FMI appelle "à mener une politique budgétaire plus prudente et à modérer l'augmentation de l'investissement public (...) afin de préserver la viabilité des finances publiques".

Dans son communiqué, l'institution encourage par ailleurs les autorités à adopter des "réformes ambitieuses" pour favoriser une croissance "plus solidaire" et répondre aux difficultés sociales dans le pays.

"Il est crucial aussi d'opérer des réformes dans l'éducation et sur le marché du travail pour mieux faire correspondre l'offre et la demande d'emploi", assure l'institution de Washington.

jt/sl/lor