NOUVELLES
19/02/2013 01:41 EST | Actualisé 20/04/2013 05:12 EDT

Comment enrichir le Vieux-Montréal

La chef de Vision Montréal, Louise Harel, a déposé son mémoire lundi soir à l'occasion du début des audiences de l'Office de consultation publique de Montréal (OCPM) sur un Plan de protection et de mise en valeur du Vieux-Montréal. 

Mme Harel propose notamment de terminer le recouvrement de l'autoroute Ville-Marie, afin de donner un meilleur accès au Vieux-Montréal et d'attirer les investissements du privé avec la création de nouveaux espaces urbains.

« Moi, j'ai eu l'immense privilège à l'époque où j'étais ministre de la métropole de pouvoir réaliser le recouvrement à l'ouest du Palais des congrès. Et on a vu s'ériger la Caisse de dépôt et placement, la place Jean-Paul-Riopelle... L'étude qui a été faite du recouvrement à l'ouest indique que pour environ 300 millions d'investissements publics, il y a eu au-delà de 1 milliard et demi d'investissement privé », a-t-elle expliqué.

Vision Montréal « identifie trois gestes structurants indispensables, soit le recouvrement de l'autoroute Ville-Marie jusqu'au pont Jacques-Cartier, la consolidation du milieu de vie habité et la poursuite de la démarche d'inscription du Vieux-Montréal à la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO », a précisé le conseiller du district de Saint-Jacques, M. François Robillard.

Jusqu'ici, plus de 1000 internautes ont répondu au questionnaire de la Ville dans le cadre de ces consultations, qui visent à trouver une façon d'enrichir l'identité du Vieux-Montréal.