NOUVELLES
19/02/2013 11:01 EST | Actualisé 21/04/2013 05:12 EDT

Cinq morts et huit blessés dans une vague d'attentats en Irak

Cinq personnes, dont deux femmes, ont été tuées et huit blessées mardi dans une série d'attentats à travers l'Irak, ont affirmé à l'AFP des sources médicales et sécuritaires.

A Baqouba (60 km au nord-est de Bagdad), "deux personnes sont mortes et trois ont été blessées dans l'explosion d'une bombe visant une voiture dans le quartier central d'al-Moualemine", a affirmé à l'AFP un responsable de la police locale.

Le bilan a été confirmé par un médecin d'un hôpital de la ville, où ont été transportés les corps des victimes et les trois hommes blessés par l'explosion.

A Mossoul (350 km au nord de Bagdad), "des inconnus ont tué deux femmes et blessé un homme d'une même famille, après avoir attaqué leur domicile, dans l'est" de la ville, a indiqué à l'AFP un responsable de la police locale.

Les victimes ont été transportées à l'hôpital de Mossoul, selon un médecin.

Et à Bagdad, "des hommes armés de silencieux ont tué un homme dans la zone d'Al-Chabab, dans l'ouest", a indiqué à l'AFP un responsable du ministère de l'Intérieur.

Ce responsable a également fait état de "l'explosion d'une bombe qui a visé une voiture dans un garage du complexe des juges, dans le nord de Bagdad".

L'explosion a fait quatre blessés qui ont été transportés à l'hôpital d'al-Kazimiya, dans le nord de la capitale, selon un médecin.

Ces victimes portent à au moins 160 le nombre de morts dans les violences en Irak depuis début février, selon un décompte de l'AFP basé sur des bilans de sources médicales et de la sécurité à travers le pays.

Même si elles n'atteignent plus les niveaux connus à l'époque du conflit interconfessionnel de 2006-2007, les violences continuent à endeuiller l'Irak de façon quasi-quotidienne.

str-sf/ma/tg/vl