NOUVELLES
19/02/2013 02:55 EST | Actualisé 21/04/2013 05:12 EDT

Ban Ki-moon s'inquiète pour les prisonniers palestiniens en grève de la faim

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a exprimé mardi son inquiétude quant au sort de prisonniers palestiniens en grève de la faim dans des établissements pénitentiaires israéliens, soulignant qu'ils devaient être inculpés et jugés ou libérés.

Quatre prisonniers palestiniens, Samer Issaoui, Aymane Charawneh, Jaafar Ezzeddine, et Tariq Qaadane, observent depuis plusieurs mois une grève de la faim par intermittence pour exiger leur libération par Israël.

Des centaines d'autres détenus observaient mardi une grève de la faim d'une journée en solidarité avec ces quatre prisonniers.

M. Ban a particulièrement mis en avant le cas de Samer Issaoui, qui refuse de s'alimenter depuis le 1er août.

"Le secrétaire général est très inquiet de la détérioration rapide de la santé des prisonniers palestiniens détenus en Israël qui sont en grève de la faim, et particulièrement de l'état de santé critique" de Samer Issaoui, a déclaré son porte-parole Martin Nesirky.

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et le secrétaire général de la Ligue arabe Nabil al-Arabi ont tous deux écrit à M. Ban à propos de la situation de Samer Issaoui et des trois autres détenus en grève de la faim. Le secrétaire général de l'ONU a évoqué cette question lors de récents entretiens avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, a précisé M. Nesirky.

"Le cas des prisonniers détenus administrativement sans avoir été inculpés est en particulier un sujet d'inquiétude", a poursuivi le porte-parole: "Ces détenus doivent être inculpés et jugés avec toutes les garanties internationales, ou être rapidement relâchés".

"Le secrétaire général appelle à la mise en oeuvre sans délai d'une solution permettant de répondre à la situation désespérée de ces prisonniers et de préserver le calme", a ajouté M. Nesirky.

Un tribunal israélien de Jérusalem a rejeté mardi après-midi la demande de remise en liberté sous caution de Samer Issaoui, ajournant une décision sur le fond à une date ultérieure.

tw/mdm/lor