NOUVELLES
19/02/2013 07:55 EST | Actualisé 21/04/2013 05:12 EDT

Accident mortel à St-Jérôme l'été dernier: Cascades blâmé par la CSST

SAINT-JÉRÔME, Qc - La Commission de la santé et de la sécurité au travail (CSST) adresse des reproches à la compagnie papetière Cascades pour la mort d'un inspecteur, Jean-François Lauzon, qui a péri dans son usine de Saint-Jérôme, en août dernier.

Le travailleur a été happé mortellement par un chariot élévateur alors qu'il procédait à l'inspection d'un rouleau de papier.

Dans son rapport publié mardi, la CSST identifie une gestion déficiente de la santé et de la sécurité du travail en ce qui a trait aux travaux d'échantillonnage des rouleaux de papier.

Au moment de l'accident, Jean-François Lauzon inspectait un rouleau dans une aire accessible aux chariots élévateurs. Un cariste s'affairait à charger un camion semi-remorque à proximité.

M.Lauzon était dans la trajectoire du chariot, dont le conducteur a effectué une manoeuvre de recul. Concentré sur sa tâche, il n'a pas réagi à la lumière du gyrophare ni au signal émis par l'avertisseur de recul du chariot qui se dirigeait vers lui.

Le travailleur a été happé et coincé entre le contrepoids du chariot élévateur et le rouleau de papier qu'il inspectait. Son décès a été constaté à l'hôpital.

La CSST note que les travaux d'échantillonnage n'ont pas permis à l'inspecteur d'être protégé d'un possible contact avec un chariot élévateur. La CSST a donc exigé de l'employeur qu'il élabore une procédure de travail pour éviter les collisions avec un chariot élévateur et qu'il informe l'ensemble du personnel du contenu de cette procédure de travail.

Enfin, la CSST a remis à Cascades (TSX:CAS) un constat d'infraction. Dans un tel cas, l'amende peut varier de 15 420 $ à 61 680 $ pour une première offense, et de 30 840 $ à 154 200 $ lors d'une récidive.

-