NOUVELLES
18/02/2013 06:13 EST | Actualisé 20/04/2013 05:12 EDT

Rafael Correa est facilement réélu à la présidence de l'Équateur

QUITO, Équateur - Le président équatorien sortant Rafael Correa a été facilement réélu à la tête de son pays, dimanche.

M. Correa a obtenu 56,9 pour cent des voix contre 23,8 pour cent pour son plus proche rival, le banquier Guillermo Lasso.

Le président Correa a immédiatement promis de poursuivre la «révolution citoyenne» qui a déjà permi à des dizaines de milliers d'Équatoriens de se sortir de la pauvreté.

M. Correa a profité d'un baril de pétrole qui se maintient près de la barre des 100 $ US pour relever le niveau de vie des citoyens des classes inférieures et améliorer leur filet de sécurité grâce à des investissements importants dans les programmes sociaux.

L'homme de 48 ans a dédié sa victoire à son ami Hugo Chavez, le président vénézuélien qui lutte actuellement contre le cancer. Plusieurs observateurs croient que M. Correa pourrait remplacer M. Chavez à la tête de la gauche d'Amérique latine.

Mais ses détracteurs lui reprochent d'afficher un comportement de matamore et de faire preuve d'intolérance envers tout geste de dissidence. Certains économistes se questionnent aussi sur la durabilité de ses politiques, faisant remarquer que le nombre de fonctionnaires gouvernementaux est passé de 16 000 à 90 000 pendant son premier mandat.

La constitution équatorienne empêchera M. Correa de briguer un nouveau mandat dans quatre ans.