NOUVELLES
18/02/2013 03:18 EST | Actualisé 19/04/2013 05:12 EDT

Pakistan: cinq morts dans une attaque contre le bureau d'un haut responsable (autorités)

Au moins cinq personnes ont perdu la vie lundi dans une attaque armée suivi d'un attentat suicide contre les bureaux d'un haut responsable local à Peshawar, grande ville du nord-ouest du Pakistan, ont indiqué les autorités.

Des insurgés ont tenté de pénétrer dans les bureaux de Mutahir Zeb, plus haut responsable politique du district tribal voisin de Khyber, théâtre d'affrontements meurtriers récemment entre les forces pro-gouvernementales et les talibans pakistanais, selon des sources sécuritaires.

Les assaillants ont ouvert le feu sur des membres d'une unité de police tribale, puis l'un d'eux a détoné sa ceinture explosive, ont ajouté ces responsables, précisant que M. Zeb était sain et sauf.

"Nous avons reçu cinq morts et sept blessés qui sont dans un état grave", a dit à l'AFP Jamal Shah, porte-parole du grand hôpital local Lady Reading. Au moins deux policiers font partie des personnes tuées, selon des sources sécuritaires.

"Nous étions à l'intérieur du bureau lorsque nous avons entendu des tirs et des grenades. Il y a eu ensuite un échange de tirs intense entre des insurgés et des forces de sécurité", a dit à l'AFP Muhammad Iqbal Afridi, un responsable d'un parti politique d'opposition qui a assisté à la scène.

Les forces de sécurité bouclaient en début d'après-midi le périmètre autour de l'édifice après cette attaque, selon un journaliste de l'AFP sur place.

Le chef du gouvernement de la province pakistanaise du Khyber Pakhtunkhwa (nord-ouest), située à la porte de zones tribales considérées comme un refuge pour les insurgés, était sorti indemne vendredi d'une tentative de meurtre à Mardan, ville située à près d'une cinquantaine de kilomètres de la capitale provinciale Peshawar.

str-shk/gl/fw